Après une année 2019 record et un printemps confiné, l’immobilier lyonnais aborde le second semestre 2020 avec la perspective d’une crise économique d’ampleur liée à la pandémie de coronavirus. En attendant le pic de chômage prévu pour début 2021, le marché a fortement rebondi depuis le déconfinement, surfant sur une queue de comète porteuse. Pourtant […]