Bernard Chaverot
La constitution des listes sénatoriale est épique dans le Rhône. Dans la bataille pour la troisième place sur la liste d’union PS, Bernard Chaverot, maire(PRG) de Montrottier et possible prétendant, souhaite que cette place éligible revienne à un représentant du monde rural.
Pas d'image
La liste des candidats investis pour les sénatoriales par le conseil fédéral du PS est loin d’être définitive. PRG et PC se disputent la troisième place qui leur avait été promise en 2013 et qui a finalement été dévolue à un troisième socialiste, Gilbert-Luc Devinaz. Mais au Palais du Luxembourg, on affirme que cette attribution n’est pas encore actée.
Pas d'image
SÉRIE : Cet été, Lyon Capitale s’est intéressé aux députés du Rhône. Activité, dépenses, petites histoires, coups d’éclats et déconvenues. Qui est vraiment le député de votre circonscription et que fait-il pendant l’année au palais Bourbon et en dehors? Découvrez chaque jour un élément de réponse dans notre série dédiée. Aujourd'hui, focus sur Thierry Braillard, député de la 1ere circonscription du Rhône et secrétaire d’État en charge des sports.
sandrine frih
La conseillère municipale du 9e arrondissement, Sandrine Frih (PRG) vient d'être élue 21e vice-présidente du Grand Lyon.
Collomb
À moins de 24 heures de la présentation de ses têtes de liste, Gérard Collomb n'a toujours pas trouvé d'accord avec ses partenaires historiques de la gauche plurielle, le Gaec et les radicaux de gauche. Ses partenaires n'étant pas en position de force, Gérard Collomb devrait toutefois imposer ses vues.
Capture d’écran 2013-09-26 à 10.01.01
Thierry Braillard, député (PRG) de la 1re circonscription du Rhône, était l'invité de l'Autre Direct, ce jeudi 26 septembre, à l'occasion de la tenue des journées parlementaires du Parti radical de gauche à Lyon.
Pas d'image
Interrogé mardi soir par Lyon Capitale sur les élus qui publient leur patrimoine, le député du Rhône Thierry Braillard (PRG) juge l'opération "démago et impudique".
Frédéric Poignard reçoit Thierry BRAILLARD nouveau député PRG de la 1ere circonscription du Rhône. Il revient sur sa victoire, sa campagne agitée, sur le soutien de Gérard Collomb et sur son rôle à l'Assemblée nationale.
Thierry Braillard
Europe Écologie-Les Verts voulait se compter lors des législatives pour marquer son territoire en vue des municipales de 2014. À Lyon, ils bouclent un cycle électoral comme ils l'avaient entamé avec la claque du score d'Éva Joly à l'élection présidentielle. Philippe Meirieu, malgré un poste "garanti" par l'accord national entre le PS et EELV, ne se maintient pas au second tour, balayé par le lobbying de Gérard Collomb. Dans les autres circonscriptions, les écologistes réalisent des scores inférieurs à leurs espérances. Au final, ils sont très loin du compte.
Thierry Braillard
SÉRIE (1ère circ./14) – Dans le cadre de la campagne des législatives, les candidats du Rhône répondent au questionnaire envoyé par Lyon Capitale : quelles propositions de lois voteront-ils s'ils sont élus à l'Assemblée nationale (surtaxe Hollande de 75% pour les plus hauts revenus, légalisation du mariage homosexuel, droit de vote des étrangers, etc) ? Quelles propositions de lois feront-ils eux-mêmes ? Aujourd'hui, Thierry Braillard nous répond. Il est le candidat du parti radical de gauche dans la 1ère circonscription du Rhône.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6