Vue de Lyon la nuit
Depuis plusieurs mois, le collectif Presqu'ile en colère se mobile contre les nuisances dans le centre-ville, notamment du côté de la rue Édouard Herriot. Désormais ces habitants dénoncent une escalade des incivilités. 
Guillaume Gourgues, maître de conférences en science politique à Lyon 2 © DR
“Lyonnais en colère” – Dans le cadre de notre enquête sur les collectifs “en colère” de Lyon, nous avons interrogé Guillaume Gourgues, maître de conférences en science politique à l’université Lyon 2, spécialisé en démocratie participative et participation publique. Lyon Capitale : De plus en plus de collectifs citoyens ou d’associations de protestation émergent. Qu’est-ce que cela dit […]
Depuis plusieurs semaines, les habitants de la Presqu'île de Lyon se plaignent régulièrement de vivre l'enfer la nuit durant les week-ends, à cause des incivilités. Des mesures ont été prises, mais les problèmes semblent avoir été déplacés. 
Cela dure depuis des semaines. Et cela continue, encore et encore. Les riverains de la rue Edouard-Herriot, notamment, en plein centre de lyon, se plaignent des nuisances sonores les soirs de week-ends.