Hubert Mounier et Benjamin Biolay © Gaëlle Mounier
Deux ans après le décès de son ami et mentor, Benjamin Biolay rend un hommage de gone à gone à Hubert Mounier, en reprenant sur la scène de Fourvière le chef-d’œuvre de L’Affaire Louis’ Trio : Mobilis in Mobile.
Ce mercredi à Fourvière, Belle & Sebastian, un groupe Écossais qui ne s’est jamais produit dans la région.
C’est l’été, les festivals fleurissent de tous côtés. Pourtant, pas besoin de partir bien loin pour profiter de concerts en plein air. Lyon Capitale a fait une petite sélection dans la région.
C’est l’un des événements des Nuits de Fourvière 2018 et, foot ou pas foot, le concert des Arctic Monkeys est maintenu au théâtre antique à l’heure prévue ce mardi 10 juillet. A priori, il est complet.
En congé de Radiohead, Thom Yorke se présente en solo au Transbordeur pour un concert rare. Retour sur le parcours d’un musicien et chanteur exceptionnel que la chute dans l’œil du cyclone du succès a projeté dans l’abstraction comme moyen de s’effacer derrière l’œuvre.
Etienne Daho © DR / Dominique A © Vincent Delerm (Montage Lyon Capitale)
Fêtant respectivement leurs 40 ans et leurs 25 ans de carrière, Étienne Daho et Dominique A, dont l’influence et l’inspiration ne se démentent pas, ont été célébrés comme jamais en 2018. Ils font partie des têtes d’affiche d’une édition des Nuits de Fourvière tournée vers la nostalgie.
Yves Rechsteiner et sa bande de Rock the Organ / This is the Kit et William Z. Villain © Thomas Guillin / DR / Mary Stephan (montage LC)
Du rock à l’Auditorium et à l’orgue, du folk en Kit avec banjo et un Villain bien décidé à nous envoûter. C’est notre programme – éclectique – de la semaine dans les salles de concert lyonnaises.
Liminanas 2018
Encore peu connus, les Limiñanas sont sans doute le meilleur groupe de rock français. Après avoir conquis quelques cœurs à ses débuts aux États-Unis, le couple le plus rock’n’roll de l’Hexagone voit sa réputation croître de disque en disque. Il passe par Lyon ce samedi avec son dernier opus, cafi d’invités prestigieux. Claque scénique garantie.
Franz Ferdinand
C’est à un rendez-vous archiducal, pour ne pas dire impérial, que nous convie Franz Ferdinand ce mercredi. Fers de lance du renouveau du rock à guitares anglais du début des années 2000 avec le terrible Take me out, les Écossais reviennent avec un disque aux airs d’odyssée spatiale, investissant pour l’occasion le vaisseau Amphi 3000. Always ascending !
Steven Wilson
On le connaît peu, malgré 25 albums publiés… Le musicien britannique Steven Wilson remplit les salles en proposant un rock touche-à-tout. Ce mardi, c’est au tour du Transbordeur.

Posts navigation

1 2 3 4 13 14 15