Bouchon sur le pont de la Mulatière © Tim Douet
En 2016, les Lyonnais ont passé 28 heures dans les embouteillages aux heures de pointe. Si l’on est encore loin de Paris et ses 65 heures, ces bouchons lyonnais non culinaires restent une plaie. Quelles innovations pourraient les supprimer ?