Assemblée nationale
Michel Mercier a été épinglé ce mercredi pour avoir employé ses deux filles comme assistantes parlementaires au Sénat. L’occasion de revenir sur ces élus du Rhône qui, comme le futur membre du Conseil constitutionnel, ont eu recours à des emplois familiaux.
Pas d'image
Présidentielle – Taxe robot, revenu universel, Lyon Capitale analyse deux des mesures phares du programme du candidat du Parti socialiste.
Nathalie Perrin-Gilbert soirée de lancement législatives
Nathalie Perrin-Gilbert a lancé ce jeudi sa campagne dans la 2e circonscription du Rhône. Etaient présentes Isabelle Attard, une députée citoyenne du Calvados, et la candidate à la présidentielle Charlotte Marchandise, mais l’occasion a surtout permis d’écouter les propositions des militants.
Assemblée nationale
Selon Le Canard enchaîné, la femme de François Fillon aurait touché 500 000 euros bruts entre 1998 et 2006 en tant qu’assistante parlementaire de son mari. Une pratique autorisée par les institutions et largement utilisée par les députés et sénateurs. Dans le Rhône, six députés emploient des membres de leur famille.
Pierre-Alain Muet
Le député de la Croix-Rousse, qui soutient Arnaud Montebourg, salue la lucidité de François Hollande. Il regrette surtout le virage social libéral de François Hollande inspiré par Manuel Valls et Emmanuel Macron qui a, selon lui, divisé la gauche.
Hélène Geoffroy débat avril 2015 LC 12
Selon les chiffres dévoilés cette semaine par l'Assemblée nationale, les députés du Rhône ont dépensé près de 2 millions d'euros en 2015 au titre de la réserve parlementaire.
Assemblée nationale
L'Assemblée nationale a adopté aujourd'hui le projet de révision constitutionnelle, à 317 voix contre 199. Le Sénat examinera le texte à la mi-mars. Pour les élus du Rhône, les votes n'ont pas été aussi unanimes.
Pas d'image
Dans une large majorité, les députés du Rhône étaient tout simplement absents. Le vote n’était pourtant pas des moindres : l’Assemblée devait décider si, oui ou non, l’état d’urgence serait inscrit dans la Constitution française.
Pierre-Alain Muet
L'amendement controversé sur la CSG, porté par Pierre-Alain Muet et l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault, adopté contre l'avis du Gouvernement, a été censuré par le Conseil constitutionnel car il est "contraire au principe d'égalité".
Pas d'image
L’amendement au projet de loi de finances 2016 porté par l’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault et le député du Rhône Pierre-Alain Muet propose de réduire la CSG pour les ménages les plus modestes. Un premier jalon à la création, à terme, d’un “impôt citoyen” unique fusionnant CSG et impôt sur le revenu.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7