Pas d'image
Blandine Brocard (LREM) est en tête à St-Romain (5e circonscription du Rhône), devant le député sortant, Philippe Cochet (LR).
Pas d'image
Après l’affaire Fillon, après la défaite de leur camp au premier tour de la présidentielle, après le ralliement de trois d’entre eux au gouvernement d’Emmanuel Macron, plusieurs ténors nationaux LR étaient ce mardi soir à Jonage, devant un peu plus de 500 personnes, pour lancer la campagne des législatives.
Pas d'image
Philippe Cochet, le président du groupe Les Républicains & apparentés à la métropole de Lyon et Stéphane Guilland , le président du groupe Les Républicains & apparentés à la ville de Lyon ont adressé leurs "félicitations républicaines" d’usages, et ont définis plusieurs exigences qui incombe désormais au maire de Lyon.
Pas d'image
Résultat du 7 mai et perspective pour les législatives dans la 5e circonscription du Rhône.
Pas d'image
Dans la 5e circonscription, Philippe Cochet est le député sortant. Retrouvez les résultats du 1er tour de l'élection présidentielle 2017 des circonscriptions du Rhône.
Pas d'image
Le député LR souhaite que les communes de la métropole retrouvent leur place légitime face à une “mégalopole uniforme où la dimension humaine n’est pas prise en compte” selon lui par Gérard Collomb.
Comité de soutien Fillon
Au commencement d’une journée où la candidature de François Fillon sera, une nouvelle fois, à l’ordre du jour chez “Les Républicains”, les cadres locaux ont lancé leur comité de soutien au candidat de la droite. Face aux demandes de plan B, ils répondent que François Fillon reste le “meilleur candidat”.
Pas d'image
Depuis plus de dix ans, Philippe Cochet emploie son épouse comme assistante parlementaire. S’il ne s’en est jamais caché, il peine à éclaircir les zones d’ombre entourant l’activité de sa femme. Lyon Capitale a enquêté sur le travail réellement effectué par l’épouse du député-maire LR de Caluire-et-Cuire.
Pas d'image
Ce lundi, le conseil de la métropole s’est penché sur le budget primitif 2017. Un budget critiqué par les élus d’opposition UDI et Les Républicains.
Assemblée nationale
Selon Le Canard enchaîné, la femme de François Fillon aurait touché 500 000 euros bruts entre 1998 et 2006 en tant qu’assistante parlementaire de son mari. Une pratique autorisée par les institutions et largement utilisée par les députés et sénateurs. Dans le Rhône, six députés emploient des membres de leur famille.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 18 19 20