LC 714 p. 48-49
Entre les deux stars historiques de la gastronomie locale, la compétition ne se joue pas uniquement sur l’assiette ou dans le Michelin. Sur le terrain du business, les deux frères ennemis se livrent aussi à des escarmouches feutrées. L’ouverture d’une nouvelle brasserie de Georges Blanc au cœur de Lyon ne devrait pas arranger l’affaire.Lyon Capitale-le mensuel de septembre dresse le portrait de deux ambitions (g)astronomiques. Extraits.
Pas d'image
Clap de fin officiel pour la Rue Le Bec. Le tribunal de commerce de Lyon a prononcé la liquidation judiciaire de l'établissement du chef Nicolas Le Bec. Le chef Christian Têtedoie, et trois autres associés, reprend pour 100 000 euros l'établissement qui deviendra un restaurant-cabaret.
Georges Blanc
Le chef triplement étoilé Georges Blanc ouvre en plein cœur de Lyon une brasserie... Le Centre, clin d'œil aux brasseries cardinales de Paul Bocuse, sur fond de guéguerre culinaire.
Bocuse
Pourquoi une table marche-t-elle mieux qu’une autre ? Quel est le secret de la réussite dans la restauration ? Comment les politiques, les médias et le bouche à oreille peuvent-ils faire et défaire des assiettes ? Lyon Capitale-le mensuel a enquêté dans les casseroles de Guignol. Extraits.
Pas d'image
Pour la deuxième fois de sa vie - et c'est absolument unique – Paul Bocuse vient d'être élu "chef du siècle".
ÉMISSION-DÉBAT - Retrouvez l'émission "On refait l'enquête" consacrée à l'après Paul Bocuse. Un débat en présence de Frédéric Bessard créateur de la Communauté du Goût et Jean-Jacques Billon journaliste gastronomique. Une émission présentée par Guillaume Lamy journaliste de Lyon Capitale et Raphaël Ruffier-Fossoul, rédacteur en chef.
Pas d'image
Entretien. À quelques semaines de ses 85 ans (le 11 février), Paul Bocuse a le palpitant qui trépigne : le Bocuse d’Or, pour sa douzième édition, accueillera, fin janvier, 100 des plus grands chefs de la planète. Une ribambelle d’étoiles “pour fêter Bocuse”. N’y voyez aucun amour-propre, juste du Bocuse.
Pas d'image
Le "repas" français a été classé, jeudi 16 novembre 2010, au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. Une première.
Pas d'image
Chaque mois, Lyon Capitale propose à une personnalité de préparer un repas pour quatre convives, avec une somme de 50 euros tout compris. Le designer star Alain Vavro s’est volontiers prêté à l’exercice avec un hôte de marque, le toujours fringant Paul Bocuse.
Après le Michelin, voici venu l’anti-guide Michelin, signé Périco Légasse, de l'hebdo Marianne.

Posts navigation

1 2 3 7 8 9 10 11