Lessons in Love and Violence – Mise en scène Katie Mitchell © Stofleth
Attention, création ! Mais qui dit contemporain ne dit pas forcément musique opaque : la preuve avec ce drame shakespearien composé par George Benjamin.
Les Enfants du Levant, avec les enfants de la maîtrise de l’opéra de Lyon – Mise en scène Pauline Laidet © Stofleth
Fruit d’un partenariat avec le théâtre de la Renaissance, “Les Enfants du Levant” est une nouvelle production de l’Opéra de Lyon interprétée par des enfants et à destination… de tous dès 8 ans.
Lyon, 1892. La jeune Eugénie cherche la trace de la statue d’Uranie, la neuvième muse, la seule qui manque au fronton de l’opéra de Lyon. Une BD de Marie Avril et Grégoire Dieu parue dans Lyon Capitale en décembre (n°783).
Le Retour d’Ulysse, opéra de Monteverdi – Mise en scène William Kentridge, avec la Handspring Puppet Company © ICK HEO
Les retrouvailles d’Ulysse et Pénélope chantées par Monteverdi et jouées par la Handspring Puppet Company. Un opéra baroque avec marionnettes à découvrir à la Maison de la danse.
L’Enchanteresse, de Tchaïkovski – Mise en scène Andriy Zholdak © Stofleth
Trois opéras sinon rien. C’est la devise imposée par Serge Dorny dans le cadre du “festival d’opéras” annuel. Pour l’édition 2019 il nous a destiné l’Enchanteresse de Tchaïkovski, Didon et Énée de Purcell et le Retour d’Ulysse de Monteverdi. Première ce vendredi, puis alternance des trois œuvres.
L’opéra de Lyon a été nommé dans quatre catégories pour les prochains International Opera Awards 2019.
Roméo et Juliette – Mise en scène Jean Lacornerie © Stofleth
Jean Lacornerie remet sur le métier sa mise en scène de “Roméo et Juliette”, créée en 2015. Belle occasion de (re)découvrir cet opéra basé sur le livret peu connu de Boris Blacher.
De la maison des morts – Mise en scène Krzysztof Warlikowski © Clive Barda
Ce lundi, on découvrira la vision du metteur en scène polonais sur De la maison des morts, l’adaptation par Janacek pour l’opéra du texte de Dostoïevski. Bienvenue en Sibérie.
L’opéra de Lyon et l’une de ses muses © Tim Douet
Mélange de classicisme et de modernité, l’opéra de Lyon n’est pourtant pas le premier apparu dans la ville. Comment est-il arrivé à côté des Terreaux, avec ses huit muses qui dérogent à la mythologie ?
Rodelinda, de Haendel – Mise en scène Claus Guth © Jean-Pierre Maurin (photo de répétition)
Un opéra baroque pour terminer l’année à l’opéra de Lyon : du grand Haendel ! Dirigé par Stefano Montanari et mis en scène par Claus Guth.

Posts navigation

1 2 3 4 22 23 24