Pas d'image
Alain Weill, patron du groupe Next Radio TV (BFM, RMC) espère un feu vert du CSA sur son projet de rachat de la chaîne Numéro 23 (officiellement contrôlée à 70 % par Pascal Houzelot) “avant l’été”, a-t-il indiqué à l’AFP. La méthode Coué, pourquoi pas ? Enfin un peu de gratuité dans un monde de brutes.
Numéro 23
On a tous été élevés dans l'idée qu'il n'y aurait plus de guerres, ou alors que ce serait des guerres propres. On pensait aussi que les scandales de corruption étaient derrière nous…
Houzelot
Plus fort que Jésus Christ, Pascal Houzelot a multiplié les lingots grâce à sa chaîne Numéro 23, qu'il a obtenue gratuitement du CSA il y a deux ans et demi.
Pas d'image
Au moment où Pascal Houzelot tente de revendre Numéro 23 à Alain Weill (RMC, BFM) et d’empocher au passage un pactole de 90 millions d’euros, “cinquante acteurs de la diversité” signent une tribune dans Libération et se disent “fiers du travail réalisé depuis trois ans” par la chaîne. Mais la plupart des signataires n’ont jamais regardé Numéro 23 ! Et pour cause : elle n’est qu’une vaste escroquerie intellectuelle doublée d’une insulte à toutes les diversités.
Houzelot
"Un potentiel scandale d'État" (Le Point), "La bonne affaire de Numéro 23 devient l’affaire Numéro 23" (Challenges), "TNT: la polémique enfle" (L'Express), "La vente de la chaîne « Numéro 23 » suscite l'indignation" (La Croix)… Depuis que Pascal Houzelot a annoncé la revente de la chaîne Numéro 23 pour près de 90 millions d'euros, alors qu'il l'a obtenue gratuitement du CSA il y a tout juste deux ans et demi, la polémique ne cesse d'enfler. Quels sont les dessous de cette affaire du siècle ? Comment s'est jouée l'attribution des nouvelles chaînes de la TNT ?
Pas d'image
Sitôt connue la vente de Numéro 23 au groupe Next Radio TV d’Alain Weill, la sénatrice Catherine Morin-Desailly (UC) dégaine son amendement jambe de bois. Elle propose ainsi d’augmenter à l’avenir les taxes en cas de revente d’une chaîne TNT. Et organise demain au palais du Luxembourg une “table ronde sur la radio” en présence de tous les patrons de stations, dont Alain Weill (RMC, BFM). Mais Sud Radio n’est pas invitée.
Pas d'image
Interviewé sur LCI il y a trois ans, l’ancien président du CSA dénonçait précisément le scandale que nous sommes en train de vivre avec la revente de Numéro 23 au groupe d’Alain Weill (RMC, BFM)...
Pas d'image
Invité dans le Brunch Médias sur Sud Radio, Didier Maïsto, PDG de Fiducial Médias, revient sur la vente de la chaîne Numéro 23.
Pas d'image
Troisième partie, la vente de Numéro 23 – suite et fin d’un scandale d’État qui prend une nouvelle tournure lorsque Pascal Houzelot décide de revendre sa chaîne Numéro 23.
Pas d'image
Deuxième partie, plus jamais ça ! - Suite de l'histoire d'un scandale d'État où l’argent et les fréquences de la TNT ne sont pas perdus pour tout le monde.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6