Pas d'image
Dans la région, les antinucléaires se sont mobilisés autour d’une vingtaine de ronds-points, notamment à Bron, Saint-Priest, Beynost, Lagnieu, Saint-Vulbas et Belley, pour demander la fermeture de la centrale du Bugey.
Pas d'image
Alors qu’un drone a survolé jeudi pour la quatrième fois le site nucléaire du Bugey, “Sortir du nucléaire” dément formellement avoir une quelconque responsabilité dans ces agissements. L’association lyonnaise dénonce également la réaction d’un gouvernement qui “privilégie la réputation du nucléaire plutôt que la sécurité des citoyens”.
Pas d'image
La centrale nucléaire du Haut-Bugey a de nouveau été survolée par un drone ce jeudi 6 novembre. C’est la quatrième fois depuis la mi-octobre.
Carte centrale Bugey
Le collectif “Bugey : fermez-la !” souhaite interpeller les Lyonnais sur la proximité de la centrale du Bugey. Les militants déploieront une carte géante ce samedi 8 novembre à la Croix-Rousse, centrée sur le site nucléaire. Avec une question précise : “En cas d’accident nucléaire, que ferez-vous ?”
Pas d'image
Dix-sept camions de pompiers sont intervenus ce matin sur le site nucléaire du Bugey (Ain), après qu’un dégagement de fumée avait été signalé vers 8h, d’après Le Progrès.
drone
Depuis le 5 octobre, 14 centrales nucléaires ont été survolées par des drones, sans que les autorités puissent connaître l’identité des propriétaires. Désormais, les pelotons spécialisés de protection de la gendarmerie auront l’autorisation de tirer sur ces engins s’ils s’approchent trop près des centrales.
nucléaire
Depuis le début du mois d’octobre, des vols de drone ont été signalés au-dessus de sept centrales nucléaires françaises. Pour l’association “Sortir du nucléaire”, c’est le signe évident que les centrales sont vulnérables aux attaques aériennes.
Pas d'image
Depuis début octobre, des sites nucléaires français auraient été survolés par des drones. Greenpeace nie en être à l’origine et réclame une enquête sur la sécurité aérienne des sites nucléaires.
Pas d'image
Invitée de Sud Radio, l’ancienne ministre de l’Environnement Corinne Lepage s’est appliquée à défendre la ligne de Manuel Valls, estimant que la France avait “une chance de s’en sortir”.
Pas d'image
L’ancien ministre de l’Écologie de François Hollande revient au micro de Sud Radio sur la grève des cheminots. Il évoque également la loi sur la transition énergétique présentée ce mercredi par Ségolène Royal.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11