Yannick Jadot
Gagnant de la primaire EELV, Yannick Jadot a choisi de ne pas concourir pour l’élection présidentielle, mais de rallier sa candidature à celle de Benoît Hamon. Invité de L’Autre Direct, il déplore la volonté d’“imposer un vote de renoncement pour empêcher Marine Le Pen” et précise les termes de l’accord avec le candidat PS sur la fermeture de la centrale nucléaire du Bugey et la lutte contre la pollution de l’air dans les grandes villes.
Pas d'image
Six ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, les militants anti-nucléaire de la région se sont donné rendez-vous à Lyon ce samedi. Ils appellent les responsables politiques à entamer un processus de transition énergétique afin de sortir du nucléaire et de fermer les centrales. Celle du Bugey notamment.
bugey
Trois réacteurs, dont un de la centrale du Bugey, qui devaient redémarrer avant le nouvel an resteront finalement à l’arrêt un peu plus longtemps. EDF et l’Autorité de sureté nucléaire (ASN) justifient ces retards par des mesures de précaution. Pour rappel, l’ASN avait demandé que 12 réacteurs soient contrôlés après la détection d’anomalies susceptibles d’affaiblir leur résistance.
Pas d'image
Des militants de l'ONG étaient présents place Saint-Jean ce samedi pour sensibiliser quant aux risques liés au nucléaire. L'occasion de rappeler que de nombreux réacteurs français sont actuellement arrêtés par précaution au vu des défauts de fabrication qu'il pourraient présenter.
Pas d'image
Alors que le gouvernement britannique vient de donner son feu vert à la construction de deux EPR à Hinkley Point, que la fermeture de Fessenheim cristallise les polémiques franco-allemandes et que le débat fait rage autour du rôle du nucléaire pour juguler le réchauffement climatique, le Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie de Grenoble (LPSC) travaille d'arrache-pied sur les réacteurs de quatrième génération, notamment le réacteur à sels fondus alimenté au thorium. Le thorium, le rêve d'un nucléaire propre ?
Pas d'image
Suite à un accord entre EDF et l’État annoncé mercredi, le processus de fermeture de la plus vieille centrale nucléaire de France, celle de Fessenheim, est un peu plus engagé. Vendredi, le débat s’est déporté dans le Bugey, avec la découverte par le réseau “Sortir du nucléaire” d’une banderole “Non à la fermeture de Fessenheim” accrochée au grillage d’un parking de la centrale.
Nucléaire © Romain Étienne
"Jusqu’ici tout va bien" est un projet de la réalisatrice Christina Firmino et du photographe Romain Étienne qui veut permettre aux citoyens de se réapproprier le débat sur le nucléaire.
Pas d'image
La commission locale d'information de la centrale nucléaire du Bugey prévoit de rejeter la demande d'intégration de la métropole de Lyon en son sein. Pour Pierre Hémon, président d'EELV à la ville de Lyon, il s'agit là de ne surtout pas avoir l'obligation de communiquer aux lyonnais à propos des risques et des incidents liées à la plus vieille centrale de France, juste après celle de Fessenheim.
Pas d'image
La commission locale d'information de la centrale nucléaire du Bugey se réunit ce vendredi après-midi à Saint-Vulbas en présence d'élus suisses, mais sans représentants de la Métropole de Lyon. Celle-ci n'a pas été invitée… mais elle n'en a pas non plus fait la demande.
Pas d'image
Lisa Mazzone, conseillère nationale de l'Assemblée nationale fédérale suisse et porte-parole des Verts de Genève, est l'invitée de L'Autre Direct. Elle explique la raison de la plainte contre X déposée par la ville de Genève pour mise en danger d'autrui visant la centrale du nucléaire du Bugey dans l'Ain. "Cette vieille casserole doit être arrêtée tout de suite", explique Lisa Mazzone.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 9 10 11