Jean-François Carenco 02
EXCLUSIF – Après le tremblement de terre au Japon et les incidents dans les centrales nucléaires qui sont en cours, faut-il avoir peur des conséquences en Rhône-Alpes ? Réponses de Jean-François Carenco, préfet de région et ancien directeur de cabinet de Jean-Louis Borloo d'avril 2008 à novembre 2010 au ministère de l'Ecologie. Interview.
Pas d'image
Podcast avec Xavier Rabilloud, porte-parole du réseau Sortir du nucléaire basé à Lyon qui regroupe 875 associations de défense de l'environnement. Après le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon vendredi 11 mars, le pays craint un accident nucléaire majeur. Trois des six réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daichii, située à 200 kilomètres de Tokyo, sont en surchauffe. Plusieurs explosions sont survenues, dont l'une a soufflé le toit d'un réacteur. Plusieurs centaines de milliers de personnes ont été évacuées.
Vue aérienne site Tricastin
“Le gendarme du nucléaire”, vient de rendre public le bilan de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en Rhône-Alpes. Pas folichon.
Vue aérienne site Tricastin
Ce matin, sur le site du Tricastin (Drôme), Greenpeace a bloqué un convoi de déchets nucléaires à destination de la Russie.
Alors que se tient à Paris, lundi et mardi, une conférence internationale sur l’accès au nucléaire civil, le réseau Sortir du nucléaire, publie des documents confidentiels internes à EDF sur les risques d’accident majeur de la conception de l’EPR. Un projet de GDF-Suez serait en cours dans la vallée du Rhône.
Débat # 2 - Un mois après le sommet de Copenhague, Raphaël Ruffier Fossoul, rédacteur en chef de Lyon Capitale, interroge les candidats aux régionales sur deux des principales compétences régionales. Quel bilan tirent-ils de la politique régionale en matière de transports, en particulier concernant les TER ? Rhône-Alpes est-elle un modèle d’ “éco-région“ ?Lire aussi :Partie 1 : L'identité régionalePartie 3 : le développement économiquePartie 4 : la campagne électorale
Le Canard Enchaîné vient de révéler que l’Iran était (toujours) actionnaire d’au moins 10% de l’usine d’enrichissement d’uranimum du Tricastin (Drôme). Plus pour très longtemps, selon nos informations.
Menacé de 5 ans de prison pour avoir diffusé un document " confidentiel défense " qui dévoilait la vulnérabilité du réacteur nucléaire EPR en cas de crash d'avion de ligne, Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau " Sortir du nucléaire ", basé à la Croix-Rousse, ne risque (pour l'instant) plus rien.
L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) fait état ce vendredi d'une chute d'un engin de deux tonnes qui a 'endommagé les équipements contenus dans le local où était entreposé le couvercle de la cuve du réacteur'.
Cyber-espionnage. EDF a fait surveiller la boîte mail de Stéphane Lhomme, porte-parole de l'association Sortir du nucléaire, basée à la Croix-Rousse.L'info a été révélée par le Canard Enchaîné, daté du 8 avril dernier et relancée par Mediapart.

Posts navigation

1 2 3 7 8 9 10 11