Visionnez l'interview de Raymond Durand, maire Nouveau-Centre de Chaponnay et député de la 11e circonscription du Rhône. Il nous donne son point de vue sur la bataille des prochaines législatives et exprime son désaccord avec son concurrent, Georges Fenech (UMP).
Aujourd'hui dans "l'Invité Du Jour" Paul TERRA reçoit Damien ABAD député européen du Nouveau Centre
Pas d'image
Podcast. En fin de semaine dernière, le conseil régional a adopté ses orientations budgétaires. Damien Abad, conseiller régional d’opposition du Nouveau Centre, critique l’action de la région : “les orientations, je ne les vois pas. Je ne sais pas quelles sont les priorités économiques et politiques de la région. On ne peut pas parler de budget de rigueur quand vous avez une dette qui ne cesse d’augmenter et quand les dépenses de fonctionnement ont une place supérieure aux dépenses d’investissements”. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Podcast. L'Europe politique vient de vivre une crise politique majeure suite aux difficultés financières rencontrées par la Grèce. Damien Abad, député européen du Nouveau Centre et membre au Parlement Européen de la commission du budget, estime que le plus dur est passé mais que cette crise traduit des dysfonctionnements notamment celui de la commission européenne. Damien Abad commente aussi les tractations de couloirs entre l'UMP et François Bayrou. Pour lui, il est impossible de suivre à nouveau le leader du Modem. Un entretien à écouter.
STRASBOURG - Les parlementaires européens réunis en séance plénière à Strasbourg ont élu ce mardi après-midi leur nouveau gouvernement. Sans conviction. Sauf peut-être pour quelques commissaires comme Michel Barnier.
Samedi matin, des conseillers régionaux UMP risquent d’être fâchés en découvrant les listes du parti présidentiel pour les régionales de mars prochain. L’UMP se présente unie au premier tour et doit satisfaire ses nouveaux partenaires. Au détriment des “historiques”.
L’UMP et le Nouveau Centre feront campagne ensemble pour les régionales de mars 2010. Ils ont scellé leur accord mardi et dans le jeu de marchandage, Damien Abad a hérité de la tête de liste départementale dans l’Ain.
Suite du feuilleton Grossetête-Abad. Ce jeudi, le jeune député européen revient sur les propos tenus la veille par Françoise Grossetête qui le décrit comme “un gamin de 29 ans qui a encore tout à apprendre”. Damien Abad dénonce un “racisme anti-jeune” et se félicite de la réaction de la chef de file UMP pour les régionales qu’il juge “excellent pour moi et catastrophique pour elle”.
La mise au point a des allures de contre-attaque à l’arme lourde. Elle traite Damien Abad, le jeune élu du Nouveau Centre qui se voit tête de liste de la droite aux régionales, de “gamin de 29 ans parachuté et qui a tout à apprendre”. Les deux élus étaient sur la même liste pour les européennes. Grossetête en numéro 1 et Abad juste derrière. Une hiérarchie que Françoise Grossetête entend rappeler : “le patron de la droite en Rhône-Alpes, c’est moi”.
A 29 ans, Damien Abad se verrait bien dans le fauteuil de Jean-Jack Queyranne. Mais son premier combat sera d’abord d’évincer Françoise Grossetête (UMP) de la tête de liste à droite pour les régionales. Ce lundi, conforté par le président de son parti, le Nouveau Centre, il a dévoilé ses ambitions.

Posts navigation

1 2 3