Nicolas Sarkozy
Le président de l’UMP animera une réunion publique le jeudi 21 mai. Le programme de cette venue n’est pas encore arrêté, mais il devrait soutenir le nouveau nom de l'UMP, "Les Républicains", soumis à un vote les 28 et 29 mai.
Houzelot
"Un potentiel scandale d'État" (Le Point), "La bonne affaire de Numéro 23 devient l’affaire Numéro 23" (Challenges), "TNT: la polémique enfle" (L'Express), "La vente de la chaîne « Numéro 23 » suscite l'indignation" (La Croix)… Depuis que Pascal Houzelot a annoncé la revente de la chaîne Numéro 23 pour près de 90 millions d'euros, alors qu'il l'a obtenue gratuitement du CSA il y a tout juste deux ans et demi, la polémique ne cesse d'enfler. Quels sont les dessous de cette affaire du siècle ? Comment s'est jouée l'attribution des nouvelles chaînes de la TNT ?
Pas d'image
Le 22 avril, nous apprenions la vente de Valeurs actuelles à Privinvest Médias, filiale de Privinvest Holding SAL de l’homme d’affaires franco-libanais Iskandar Safa. À la tête de cette nouvelle filiale, on retrouve le duo Charles Villeneuve-Étienne Mougeotte. Déjà à l’œuvre dans l’appel à candidatures truqué du CSA en 2011 (attribution d’un canal gratuit à Numéro 23 et revente à BFM aujourd’hui, avec une plus-value de 90 millions d’euros), les réseaux de l’ombre mettent à nouveau les bouchées doubles, avec pour objectif la campagne présidentielle de 2017. Mais pas forcément celle que l’on imagine… Voyage dans les secrets d’État, de Paris à Beyrouth en passant par l’Élysée, Cherbourg et la Libye de Mouammar Kadhafi.
Ink Master
Selon nos confrères de Satellifax, “un amendement dans le cadre du nouveau volet de la loi Macron pourrait taxer lourdement toute revente d'une chaîne de la TNT”. Catherine Morin-Desailly (UDI-UC), présidente de la commission de la Culture au Sénat, devrait ainsi proposer un amendement visant à “quadrupler l'actuelle taxe (de 5 à 20%) due à l'Etat en cas de revente d'un canal de la TNT”. Bigre ! Que d’audace !
Christophe Guilloteau - L'Autre Direct
“On n’est pas là pour exciter les foules (…) On n’est pas là pour priver les enfants de repas.” Député du Rhône et chef de file de l’UMP aux élections départementales, Christophe Guilloteau ne partage pas le soutien du président de l’UMP Nicolas Sarkozy à la décision du maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, de supprimer les repas de substitution au porc dans les cantines scolaires.
Pas d'image
Après deux jours de garde à vue, Claude Guéant est mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale en bande organisée et faux et usage de faux.
Je suis Nico
Un tumblr regroupant des montages photo où Nicolas Sarkozy s’incruste dans les grands moments de l’histoire fait actuellement le buzz sur le Web.
double Une Charlie Hebdo
Je suis Charlie.
Depuis 1992, je n’ai pas raté beaucoup de numéros de Charlie Hebdo. J’ai même encadré, dans mon bureau au journal, certaines unes, lorsque Charlie était attaqué : “Journal responsable/Journal irresponsable”.
Philippe Cochet Autre Direct
Philippe Cochet était l’invité de L’Autre Direct, ce lundi 15 décembre. Le président de l’UMP du Rhône est notamment revenu sur l’élection de Nicolas Sarkozy à la tête du parti et sur les prochaines échéances électorales.
Pas d'image
Ce samedi matin, Nicolas Sarkozy avait pour la première fois réuni les cadres de l’UMP : présidents de fédération, secrétaires départementaux et délégués de circonscription. Le président de l’UMP veut atteindre le nombre de 400 000 adhérents en deux ans. Dans le Rhône, fin octobre, ils étaient environ 5 250 militants à jour de cotisation.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 59 60 61