Capture d’écran 2013-05-14 à 11.49.08
Georges Fenech a joué de ses réseaux nationaux en invitant ce lundi la plume de l'ex-président. "Je ferai de Lyon la ville la plus sûre de France", a martelé le candidat aux primaires.
Pas d'image
Henri Guaino sera à Lyon, ce lundi 13 mai pour apporter son soutien à Georges Fenech, candidat aux primaires UMP à Lyon. Une rencontre avec les Lyonnais est prévue... à l'apériKlub.
Pas d'image
Pour déterminer le positionnement politique de chacun des candidats à la primaire de l'UMP, qui se tiendra les 2 et 9 juin, Lyon Capitale les a soumis à un questionnaire sur des questions sociétales. Découvrez leurs réponses, qui permettent de déterminer des centristes et des candidats plus à droite.
Pas d'image
Le 9 juin, Gérard Collomb connaîtra l’adversaire désigné par les Lyonnais. Après avoir tenté de départager ses candidats par un sondage, l’UMP du Rhône s’est résolue à une primaire. Lyon Capitale fait le portrait des cinq impétrants, qui présentent leur parcours et leur programme. Un dossier à lire dans le mensuel de mai.
Fenech.jpeg
Le député de la 12e circonscription du Rhône, candidat à la primaire UMP pour désigner celui qui affrontera Gérard Collomb aux municipales de 2014, a décliné en 3 points ses priorités : la sécurité, le dynamisme et la solidarité.
Pas d'image
Le coût de ce scrutin est estimé entre 30 000 et 40 000 euros. Une partie sera assumée par les candidats eux-mêmes. Un à deux bureaux de vote seront tenus par arrondissement.
Pas d'image
La Commission nationale d’investiture de l'UMP a retenu 7 candidatures dans les grandes villes du Rhône et validé la charte des primaires ouvertes à Lyon.
Capture d’écran 2013-04-19 à 09.57.45
Laurent Wauquiez, député-maire (UMP) du Puy-en-Velay et vice-président de l'UMP, tenait une conférence ce jeudi soir à Lyon. Au menu : l'affaire Cahuzac, la politique de François Hollande mais aussi les primaires pour les municipales 2014.
Nora Berra 14©EtienneBouy_
Lundi matin lors de son bureau politique, la fédération UMP du Rhône devrait entériner des primaires sur un mode d'organisation différents de Paris. Des bureaux de vote se substitueront au scrutin électronique pour des raisons de coût et dans l'espoir d'une participation plus conséquente.
Pas d'image
EXCLUSIF - L’UMP n’a pour l’instant pas de candidat sérieux pour les élections municipales de 2014. A l’issue du sondage, aucun candidat ne se dégagerait réellement. Pire, au second tour des municipales, l’UMP local s’inclinerait de 24 points face à Gérard Collomb.

Posts navigation

1 2 3 125 126 127 128 129