Siège de Bayer, à Lyon © Tim Douet
Couloir historique de la chimie, Lyon est devenu en quelques années une place forte des fabricants de pesticides et des semenciers. La majorité des leaders mondiaux y ont leur siège français. Nombre d’employés, CA..., la présence locale de Bayer, Monsanto, BASF et compagnie en chiffres.
Paul Francois, devant la cour d’appel de Lyon, le 6 février 2019 © Jeff Pachoud / AFP
La cour d'appel de Lyon a de nouveau condamné la firme attaquée par l'agriculteur Paul François. Cependant, aucune indemnisation n'a été fixée pour le moment. 
Paul Francois, devant la cour d’appel de Lyon, le 6 février 2019 © Jeff Pachoud / AFP
Après deux décisions en sa faveur, l’agriculteur Paul François, intoxiqué au Lasso, attend le verdict de la cour d’appel de Lyon, ce 11 avril 2019, dans la procédure qui l’oppose à Monsanto. Portrait d’un David qui a longtemps cru à l’agrochimie contre un Goliath qui disposerait d’une armée de juristes et d’une solde illimitée pour débaucher des mercenaires de tout poil.
Siège de Bayer, à Lyon © Tim Douet
Trolls sur les réseaux sociaux, tollé orchestré contre les études scientifiques indépendantes, décrédibilisation des opposants et bien sûr lobbyisme politique. La stratégie de Monsanto pour préserver la manne financière du glyphosate, produit auquel la firme rachetée par Bayer (basée à Lyon) a adossé tout son modèle économique, révélée par les Monsanto Papers.
Une Lyon Capitale 787 avril 2019
Du glyphosate et des coquelicots, et du potentiel cancer du chien Rex.
L’immeuble lyonnais de Bayer à la Confluence © Tim Douet
Jean-Pierre Clamadieu chez Solvay et Pierre Courduroux chez Monsanto sont deux poids lourds du puissant lobby de la chimie.
Le député du Rhône Bruno Bonnell, à l'Assemblée nationale, le 27 juin 2017 © Tim Douet
Plus encadrés, les groupes de pression se sont réorganisés. Les cadeaux ou avantages en nature ont été remplacés par des méthodes plus pernicieuses, dont l’objectif est de créer une proximité, pariant sur le long terme.
La concomitance de plusieurs cas de malformations inexpliquées chez des enfants et des veaux dans une petite zone de l'Ain inquiète fortement. 
Agriculteur traitant un champ aux pesticides – région de Lille, 2016 © Denis Charlet / AFP
ARCHIVE – En 2012, avec 60 000 tonnes de pesticides vendues, la France était le 3e consommateur mondial de produits phytosanitaires. Pour savoir à quel point nous sommes exposés aux pesticides dans notre quotidien, Lyon Capitale avait confié à un laboratoire alsacien des mèches de cheveux de huit habitants de la région lyonnaise, d’âges et de profils variés. Résultats des tests.