Michèle Picard maire de Venissieux © tim douet
Le Préfet du Rhône a saisi le tribunal administratif de Lyon et demande la suppression des arrêtés signés par Michèle Picard, maire de Vénissieux. Ils interdisent les expulsions locatives, les saisies immobilières et les coupures d’eau, d’électricité et de gaz.
picard
Alors que la trêve hivernale s'est achevée ce vendredi, la maire PCF de Vénissieux a signé, pour la 7e année consécutive, trois arrêtés interdisant les expulsions locatives, les saisies mobilières et les coupures d'électricité, d'eau et de gaz sur sa commune.
Des voitures à Lyon
La métropole lance une étude sur deux ans des scénarios possibles pour un contournement. Son lien avec le bouclage du périphérique et un éventuel péage urbain a divisé les élus, ce lundi, au conseil métropolitain.
punaises
Les enfants de la vieille dame réagissent aux propos tenus la semaine dernière par la direction des services de la ville concernant l’arrêt des aides.
Pas d'image
À Vénissieux, les services municipaux ont arrêté de porter les repas d'une personne âgée parce qu'il y aurait des punaises de lit dans son domicile. Une situation dénoncée par les élus de la ville.
Michèle Picard
Michèle Picard, maire de Vénissieux (PCF), a de nouveau signé des arrêtés anti-expulsion, interdisant également les "coupures d’eau et d’électricité" et les "saisies immobilières". Une "instrumentalisation odieuse de la misère", selon Christophe Girard, président du groupe Rassemblement pour Vénissieux.
Pas d'image
La section locale de Debout la France de Vénissieux affirme qu'elle va déposer un recours contre la maire Michèle Picard après s'être vu, selon ses dires, interdire de distribuer des tracts à caractère politique sur un marché de la ville.
Michèle Picard
Michèle Picard est l’invitée de L’Autre Direct ce mardi. L’élue communiste a repris officiellement la mairie de Vénissieux ce samedi. Elle revient sur cette année chaotique pour la 3e ville de la métropole lyonnaise.
Pas d'image
En finissant quatrième de l’élection municipale partielle, la liste de Lotfi Ben Khelifa perd l’unique siège vénissian estampillé socialiste à la métropole de Lyon.
Pas d'image
Dans un entretien accordé à Acteurs de l'Economie, Bernard Rivalta affirme qu'il pourrait revenir au Sytral. Au passage, il charge légèrement Gérard Collomb estimant qu'il a "manqué de recul" pendant la tentative de constitution d'une liste commune à gauche avant le premier tour de l'élection partielle de Vénissieux.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 8 9 10