Michel Mercier avec son successeur au conseil départemental, Christophe Guilloteau, lors d’un meeting en 2015 © Tim Douet
Michel Mercier aime les fusions. Celle du département et de la métropole lui a permis d’éviter de laisser le conseil général du Rhône en situation de banqueroute. Celle de Thizy avec cinq communes voisines a permis à son territoire électif de voir ses recettes bondir. Mais, passé l’effet d’aubaine, comme le pointe la chambre régionale des comptes, l’horizon s’obscurcit. Il dessine une forme de pyramide de Ponzi institutionnelle.
Michel Mercier © Tim Douet
Michel Mercier aime les fusions. Celle du département et de la métropole lui a permis d'éviter de placer le conseil général du Rhône en situation de banqueroute. Celle de Thizy avec cinq communes voisines a permis à son territoire électif de voir ses recettes bondir. Mais passé l'effet d'aubaine, comme le pointe la Chambre régionale […]
Michel Mercier © Tim Douet
Après les révélations sur l’embauche de membres de sa famille comme assistantes parlementaires, Michel Mercier avait dû renoncer au Conseil constitutionnel. Mais sa démission n’a pas enrayé l’enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier, qui s’élargit désormais au département du Rhône, présidé pendant vingt-cinq ans par l’ancien ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy. Les dépenses de son épouse sont scrutées avec attention. Tout comme le musée des Confluences, projet sulfureux dont l’addition a sérieusement dérapé.
Christophe Guilloteau © Tim Douet
Trois ans après la création de la métropole de Lyon, le département du Rhône n’est pas forcément le parent pauvre annoncé au moment du big-bang territorial. S’il peine à exister publiquement et à justifier son utilité, il tire en revanche profit, financièrement, d’une scission qui penche en sa faveur.
François Bayrou en meeting à Lyon avec Michel Mercier le 8 novembre 2007 © Fred Dufour / AFP
Dossier Liberté de la presse – Les responsables politiques brandissent souvent la menace de plaintes en diffamation. Mais ils ne vont pas toujours jusqu’à l’audience, pour éviter de relancer des affaires tassées.
Michel Mercier
Le conseil départemental du Rhône a été perquisitionné dans le cadre de l’enquête sur les soupçons d’emploi fictif de plusieurs des filles de Michel Mercier au Sénat. Une enquête qui avait contraint l’ancien sénateur à renoncer à siéger au Conseil constitutionnel.
Collomb et Mercier
Intervenant à l’université de rentrée du parti centriste à Guidale (Morbihan), Gérard Collomb a pris la défense du sénateur MoDem Michel Mercier, contraint de renoncer au Conseil constitutionnel à la suite d’une enquête sur des soupçons d’emploi fictif de ses filles.
Michel Mercier © Tim Douet_441
Les bureaux de Michel Mercier à Lyon et son domicile de Thizy ont été perquisitionnés ce mercredi dans le cadre de l’enquête sur l’emploi fictif de membres de sa famille.
mercier
Une perquisition a eu lieu au Sénat ce mercredi, dans le cadre de l’enquête visant Michel Mercier sur un possible "détournement de fonds publics" concernant ses emplois familiaux.
Michel Mercier © Tim Douet_441
Selon les révélations du Parisien, l'enquête préliminaire qui visait Michel Mercier concernant l'emploi de ses filles a été élargie à son épouse qui aurait travaillé avec lui pendant 14 ans.

Posts navigation

1 2 3 4 29 30 31