Pas d'image
Le jeune homme arrêté par la police mercredi dernier, a avoué avoir tué sauvagement la comptable de la rue Bossuet, samedi 18 septembre. Ses empreintes, ainsi que des traces de sang analysées en urgence par le laboratoire Biomnis, ont permis de le confondre et de l'arrêter dans un temps record.
IMGP3675
Foued Guessoum a été abattu le 31 août 2009 pour un paquet de cigarettes. Un an après, le meurtrier présumé est toujours en fuite et la jeune femme, à l'origine de l'altercation qui a précédé le coup de feu, n'a jamais été inquiétée par la justice. L'avocat de la famille, Maître David Metaxas, demande à la police judiciaire de reprendre l'affaire. Bilal Guessoum (photo), le frère de la victime, n'y croit plus.
Pas d'image
Le 11 janvier 2009, un désespéré poignardait de plusieurs coups de couteau celle qui venait de le quitter une quinzaine de jours auparavant. Il a été condamné à 5 ans de prison par le Tribunal correctionnel de Lyon.
Pas d'image
Ce lundi s'est ouvert aux Assises du Rhône le procès de la tuerie de Tassin-la-Demi-Lune. Deux accusés, accusés de complicité de meurtre comparaissent dans cette affaire de fusillade. L'auteur présumé du crime, Farid T., est, quant à lui, toujours en fuite. Ambiance tendue pour l'ouverture du procès.
Pas d'image
C'est dans un climat émotionnel particulièrement fort que s'est ouvert mercredi le procès d'Alexis B., l'étudiant qui avait tué Anne-Sophie C. le 22 novembre 2007 à Sathonay-Camp (69). En quatrième année de médecine à Lyon, il n'avait, semble-t-il, pas digéré la rupture avec son ex-petite amie et l'avait abattue de trois balles alors qu'elle le raccompagnait chez lui.
Une marche silencieuse a été organisée par les habitants du quartier Mermoz lundi soir, 24 heures après la mort du petit Amar, douze ans, abattu par balles dans son quartier.
Le 5 novembre dernier, Youcef Ameur, un agent de nettoyage de 28 ans était retrouvé mort, une balle dans la tête, dans un parking souterrain du troisième arrondissement de Lyon. Deux hommes présents au moment des faits ont été mis en examen le 14 novembre. D'après leurs témoignages, le crime aurait été commis par un troisième homme.
Le procureur de la République de Lyon confirme que l'homme suspecté du meurtre de Foued Guessoum et actuellement en fuite s'appelle Redouane Khoutir.
(Article actualisé à 16:00, suite à la conférence de presse de l'avocat de la famille de la victime) Le meurtrier présumé de Foued est toujours en fuite.
Alors que l'enquête sur la mort du docteur Jean-Pierre Terrien s'annonce de longue haleine, les habitants du 8e arrondissement, où le médecin habitait et travaillait, sont encore choqués.Dans la petite rue Florent, où se trouve l'ancien domicile du médecin, le calme règne.

Posts navigation

1 2 3 5 6 7 8 9