Capture d’écran 2013-05-16 à 14.39.20
Le maire de Villeurbanne rencontrera ce vendredi un conseiller de la ministre de la Réforme de l'Etat et un conseiller de l'Elysée. Objectif : défendre l'échelon communal alors que la réforme territoriale en cours consacre la nouvelle métropole portée par Gérard Collomb.
Pas d'image
Dans la course à l'investiture, les candidats se jugent et se jaugent sur les salles qu'ils remplissent. Sur ce critère, Emmanuel Hamelin se situe dans la moyenne. En revanche, il prend le contre-pied de ses rivaux en dévoilant par petites grappes son projet.
Le secrétaire départemental de l'UMP réagit aux propos tenus par Philippe Cochet à l'Assemblée nationale sur le mariage pour tous. Michel Forissier évoque l’affaire Cahuzac en soutenant que “la plupart des élus sont des gens honnêtes”. Le maire de Meyzieu revient aussi sur la question de la métropole, du cumul des mandats, et l'organisation des primaires de l'UMP pour les municipales lyonnaises.
Collomb mercier  © Tim Douet 05
Ce mercredi matin, la réforme de la décentralisation axée sur les métropoles passaient en conseil des ministres. 72 heures plus tard, les sénateurs Mercier et Collomb réunissaient la presse pour présenter un dossier qu'ils jugent bon. Et pour cause, il épouse tous leurs désirs.
Les étudiants de l’Institut d’études politiques de Lyon ont décortiqué le vote présidentiel des Lyonnais au travers d’un ouvrage intitulé Vox Populy. Une série d’entretiens qu’explique Renaud Payre, professeur de sciences politiques, coordinateur du livre. Loin des clichés traditionnels de la ville, le professeur y détecte les signes d’une fracture spatiale qui conduit à s’interroger sur le contenu du projet de création de la métropole. Le "chantier le plus intéressant" à venir selon Renaud Payre, qui s’interroge sur les intentions de ce projet : "vraie invention institutionnelle" ou simple "entité qui fusionnera les compétences" ?
Pas d'image
Michel Mercier, Gérard Collomb et François Hollande nous ont bien fait rêver avec l'“eurométropole”. L’espace de quelques semaines, on a vraiment cru en leur volonté de simplifier le millefeuille de la démocratie locale...
Jean-Paul Bret, Premier vice-président du Grand Lyon, est réticent au projet de métropole. Il a ainsi formulé diverses exigences et attend davantage de concertations. Le maire du Villeurbanne (PS) ne cache pas qu'il se portera à nouveau candidat aux élections municipales de 2014.
Nathalie Perrin-Gilbert, maire PS du 1er, explique que, si les relations sont tendues avec Gérard Collomb, ces "désaccords politiques" ne devraient, selon elle, n'entacher en rien ses actions de maire d'arrondissement. Quant à l'horizon 2014, elle affirme que les craintes sont grandes quant à la gouvernance de la Ville et de la future métropole. Elle a ainsi développé le GRAM, le Groupe de réflexion et d'action métropolitaine.
Pas d'image
En réunissant 600 personnes autour de lui pour un meeting de lancement de campagne pour l'investiture UMP, Michel Havard a reconquis un peu de légitimité. À contre-courant de l'absence d'annonce de Jean-François Copé sur la tenue de primaires, le conseiller municipal du 5e milite toujours pour ce juge de paix qu'il imagine favorable. Il lui permettrait surtout de balayer le vent de défiance qui souffle hors de Lyon.
Thibaut Astier, co-responsable des jeunes UDI du Rhône, juriste de formation, a réussi, grâce à son camp, à fédérer les anciennes composantes du centre et de la droite dans le Rhône. Quel est son secret ?En tout cas, il compte bien s'investir au niveau communal et se prononce en faveur d'une métropole synonyme de clarification des compétences.

Posts navigation

1 2 3 34 35 36 37 38