Veolia Lyon
Deux des plus importants marchés du Grand Lyon sont remis sur l’établi à six mois des élections municipales. L’eau et le chauffage urbain (entre 2,5 et 3 milliards d’euros au total) sont promis au même mastodonte de l’énergie : le groupe Veolia. Lyon Capitale dévoile l’envers du marché.
LC 18.09.13 Chauffage urbain
Suite à la publication sur notre site d’un article exposant les questions soulevées par le nouveau contrat de chauffage urbain – soumis au vote de l’assemblée communautaire cette semaine –, la direction du Grand Lyon a souhaité exercer son droit de réponse. À lire ici.
Capture d’écran 2013-07-01 à 19.32.17
Le rapport de la chambre régionale des comptes s'inquiète de charges de remboursement d'emprunts lourdes, d'autant que les montants d'investissements pourraient doubler entre 2012 et 2017. Le document pointe aussi des maladresses sur les marchés publics.
Bernard Rivalta© tim douet_001
EXCLUSIF - Coup de théâtre ce jeudi en conseil du syndicat organisateur des transports. Alors que les élus devaient désigner la commission d'appel d'offres, Béatrice Vessiller n'a pas présenté sa candidature, se rangeant derrière Bernard Rivalta. Et le maire du 2e arrondissement a révélé avoir subi des pressions de 6 chefs d'entreprises, prestataires du Sytral, qui ne voulaient qu'ils votent pour l'écologiste. Au final, tous (sauf lui) ont voté pour la liste unique.
sytral
La justice annule la désignation, le 7 juillet dernier, de la commission d'appels d'offre. Le président du Sytral avait refusé la candidature de Béatrice Vessiller au motif que sa liste ne comptait que deux noms au lieu de cinq. Il avait ainsi imposé sa propre liste, ne comportant que ses soutiens.
Image
Une des mesures de la réforme de la Cour des Comptes prévoyait des sanctions pénales pour les fonctionnaires à la gestion hasardeuse. Mais il semblerait que les principaux intéressés n'y soient pas vraiment favorables...
Pas d'image
En juin, les personnes atteintes d'une déficience visuelle pourront bénéficier d'un service vocal d'informations dans le métro. Un dispositif superfétatoire et onéreux, d'après les mal-voyants.
Montebourg à Rue89
"Ce sont des pratiques effrayantes, qui reposent sur un système de pouvoir et de captation d'argent, avec utilisation de l'argent public, pressions sur les élus, sur les fonctionnaires. L'intimidation et la peur étant l'arme quotidienne de la part de deux frères, dont l'objectif n'est pas de faire rayonner l'idéal socialiste. Par ailleurs, les liens avec le grand banditisme sont dans le dossier judiciaire."
Exclusif. Le Sytral a décidé de retirer le marché public attribué à la société Cholton en décembre dernier. Pour l’instant, Bernard Rivalta, le président du syndicat, ne souhaite pas motiver sa décision. Rendez-vous demain, après le conseil syndical du Sytral...
Pas d'image
Écarté d'un marché public du Sytral, les établissements Collet avaient porté l'affaire devant le tribunal administratif. Le Tribunal a estimé qu'il n'y avait pas "urgence", les établissement Collet n'étant pas au bord de la faillite. L'affaire a été renvoyée à un jugement au fond dans un délai de six mois. Mais dans son arrêt, le tribunal donne déjà une indication : il y a "un doute sérieux quant à la légalité" de ce marché.

Posts navigation

1 2 3