Les forces de l'ordre empêchent l'accès au coeur de ville commerçant de la Presqu'île, alors que les Gilets jaunes ont défilé dans le 7e arrondissement.
Alors que la Presqu'île lyonnaise fait l'objet d'une interdiction préfectoral de manifester, ce samedi, le cortège a pris la direction du 7e arrondissement. 
Manifestation des Gilets jaunes à Lyon, le 12 janvier 2019 © Antoine Merlet
Pas de barrages filtrants, ce samedi, à Lyon, pour protéger le périmètre à l'intérieur duquel les manifestations sont interdites, mais une réponse des forces de l'ordre en cas de tentative d'infiltration.
Banderole réclamant l’instauration d’un référendum d’initiative citoyenne (RIC) lors d’une manifestation des Gilets jaunes à Lyon, en janvier 2019 © Antoine Merlet
Malgré l'interdiction de manifester dans un périmètre restreint de l'hypercentre lyonnais, des rassemblement sont bien prévus dans la capitale des Gaules, comme dans le reste du département du Rhône pour ce 22e samedi de mobilisation des Gilets jaunes. 
La mobilisation a été plus faible que les semaines précédentes, ce samedi, à Lyon, pour l'acte XIX de la mobilisation des Gilets jaunes. Hormis quelques dizaines de minutes de tension, place Bellecour, quai Gailleton et rue de la République, la situation est restée assez calme. 
tram
Les premières perturbations de la circulation ont été précoces, ce samedi, à Lyon, alors que plusieurs manifestations sont prévues tout au long de la journée. 
métro TCL
La situation est actuellement très tendue en Presqu’Ile lors de l’acte XVI de la manifestation des Gilets jaunes.
Ce week-end, c’est le 16e samedi de mobilisation des Gilets Jaunes. Lyon a été choisi pour être le centre régional des manifestations ce samedi. Le rassemblement est prévu dans le Vieux-Lyon à 13h. Il passera ensuite par la Presqu’Ile, le 3e arrondissement pour revenir à Bellecour dans l’après-midi.
Manifestation des Gilets jaunes à Lyon, le 12 janvier 2019 © Antoine Merlet
La fin d'après-midi a été marquée par d'importantes tensions, à Lyon, ce samedi 9 février, en marge de l'acte XIII des Gilets jaunes. Des affrontements à l'initiative des groupuscules d'extrême droite et d'extrême gauche, selon la préfecture.
La préfecture, avait prévenu de son intention de durcir le ton (lire ici). C'est chose faite ce samedi, pour l'acte XIII des Gilets jaunes, avec déjà 15 personnes interpellées en 1h15 de manifestation, selon un tweet publié par la préfecture à 15h15. Des interpellations "pour jets de projectiles contre les forces de l’ordre et détention d’artifices ou d’armes prohibés", écrivent les services de l'Etat. Des contrôles ont été effectués sur certains groupes arrivant place Bellecour en début d'après midi. D'après nos informations, il y aurait trois personnes blessées chez les manifestants, aucune chez les forces de l'ordre. Quant à l'ampleur de la mobilisation, dont Lyon était devait être, comme Valence, la semaine dernière, le point de ralliement régional, elle serait de 1500 à 4000 personnes, selon les méthodes de comptage. 

Posts navigation

1 2 3 4 39 40 41