Le Lyonnais Denis Plassard nous plonge dans un défi chorégraphique qui mêle hip-hop, danses traditionnelles, humour et dérision...Avec DéBaTailles, sa dernière création qu'il vient de présenter à la Maison de la Danse, Denis Plassard nous emmène vers un battle pas seulement hip-hop, mais de corps qui se lancent des défis dans des ambiances de BD, de western, de cirque et de dessins animés, sur une musique live, rock, jazz et trad.
Pas d'image
13 danseurs venus d'Argentine nous font découvrir une étrange danse, le Malambo...Connaisseur ou pas, on est tous à rêver et à vibrer devant un tango ou une milonga, mêlant technicité et sensualité.
Annoncé à grand renfort de corps dénudés, le chorégraphe québécois Dave St-Pierre sera à Lyon pour la première fois, avec une pièce au titre qui parle déjà tout seul : Un peu de tendresse Bordel de merde !, présenté comme le deuxième volet d'une trilogie intitulée Sociologie et autres utopies contemporaines.
L'un est anglais et danseur, Jonathan Burrows.
Entretien. Directeur de la Villa Gillet et des Subsistances, Guy Walter est un boulimique de projets, suractif et passionné.
Käfig, c'est d'abord l'histoire de Mourad Merzouki.
Lyon Capitale : Pourquoi souhaitez vous déménager la Maison de la danse ? Guy Darmet : Avec ses 15000 abonnés et 160 000 spectateurs par saison, soit plus que l'opéra, que l'ONL et les Célestins, la Maison de la danse est la première structure culturelle de l'agglomération.
Exclusif. Guy Darmet voudrait quitter le 8e arrondissement pour construire une nouvelle salle de spectacleFort de sa popularité et avant de partir en retraite, Guy Darmet souhaite laisser une empreinte essentielle.
Critique. La gentille chorégraphie de Philippe Decouflé réussit à émouvoirMalin et inventif, Philippe Decouflé propose Sombrero à la Maison de la danse.
Débat. Les projets de Sarkozy concernant la culture suscitent polémiques et enthousiasmes.

Posts navigation

1 2 3 12 13 14 15 16