Bertrand Coulombel ©Aurélien Idéale
Aujourd’hui, Bertrand Coulombel présente son parcours ainsi que son sujet de thèse. Le candidat de l’université Lumière Lyon 2 aura 180 secondes pour expliquer ses recherches sur le traitement des continuités à travers le temps.
Leila Ben Mahfoud © Aurélien Idéale
Aujourd’hui, Leila Ben Mahfoud présente son parcours ainsi que son sujet de thèse. La candidate de l’université Jean-Monnet Saint-Étienne aura 180 secondes pour expliquer ses recherches sur la dynamique structurale de l'interaction laser ultrabref-solide à l'échelle atomique par des méthodes ab initio.
Nathalie Couturier © Aurélien Idéale
Cette année se déroule le concours "Ma thèse en 180 secondes". L’Université de Lyon y participe pour la sixième fois. Le principe de ce concours : présenter son projet de thèse en 180 secondes, pas une de plus. L’occasion pour 14 doctorants de présenter l’équivalent de plusieurs années de recherche à un public plus vaste. Les candidats devront être le plus clair et le plus concis possible devant le jury, le 28 mars, lors de la finale locale, à Lyon. Le doctorant vainqueur pourra ensuite participer au concours national. 
Stefano Valdemarin © Aurélien Idéale
Cette année se déroule le concours "Ma thèse en 180 secondes". L’Université de Lyon y participe pour la sixième fois. Le principe de ce concours : présenter son projet de thèse en 180 secondes, pas une de plus. L’occasion pour 14 doctorants de présenter l’équivalent de plusieurs années de recherche à un public plus vaste. Les candidats devront être le plus clair et le plus concis possible devant le jury, le 28 mars, lors de la finale locale, à Lyon. Le doctorant vainqueur pourra ensuite participer au concours national. 
Eléonore Mathis © Aurélien Idéale
Cette année se déroule le concours "Ma thèse en 180 secondes". L’Université de Lyon y participe pour la sixième fois. Le principe de ce concours : présenter son projet de thèse en 180 secondes, pas une de plus. L’occasion pour 14 doctorants de présenter l’équivalent de plusieurs années de recherche à un public plus vaste. Les candidats devront être le plus clair et le plus concis possible devant le jury, le 28 mars, lors de la finale locale, à Lyon. Le doctorant vainqueur pourra ensuite participer au concours national.
Martin Killian © Aurélien Idéale
Cette année se déroule le concours "Ma thèse en 180 secondes". L’Université de Lyon y participe pour la sixième fois. Le principe de ce concours : présenter son projet de thèse en 180 secondes, pas une de plus. L’occasion pour 14 doctorants de présenter l’équivalent de plusieurs années de recherche à un public plus vaste. Les candidats devront être le plus clair et le plus concis possible devant le jury, le 28 mars, lors de la finale locale, à Lyon. Le doctorant vainqueur pourra ensuite participer au concours national.
Virginie Blum © Aurélien Idéale
Cette année se déroule le concours "Ma thèse en 180 secondes". L’Université de Lyon y participe pour la sixième fois. Le principe de ce concours : présenter son projet de thèse en 180 secondes, pas une de plus. L’occasion pour 14 doctorants de présenter l’équivalent de plusieurs années de recherche à un public plus vaste. Les candidats devront être le plus clair et le plus concis possible devant le jury, le 28 mars, lors de la finale locale, à Lyon. Le doctorant vainqueur pourra ensuite participer au concours national.
Laura Chalençon © Aurélien Idéale
Cette année se déroule le concours “Ma thèse en 180 secondes”. L’Université de Lyon y participe pour la 6e fois. Le principe de ce concours, c’est de présenter son projet de thèse en 180 secondes pas une de plus. L’occasion pour 14 doctorants de présenter l’équivalent de plusieurs années de recherche en seulement 3 minutes. […]
Louise Souquet MT180 secondes
Hier soir se déroulait la finale locale de l’édition 2018 de Ma Thèse en 180 secondes. En trois minutes chacun, les quatorze candidats ont tour à tour présenté leur sujet d’étude. Ils sont trois candidats à avoir été sélectionnés pour participer à la demi-finale qui aura lieu en avril : Louise Souquet Hadrien De Blander.
Mégane Missaire MT180 secondes
Ma thèse en 180 secondesLa candidate du jour : Mégane MissaireUniversité Claude Bernard Lyon 1NeurosciencesIntitulé de la thèse : Oubli et plasticité synaptique, une approche électrophysiologique in vivo chez le rat

Posts navigation

1 2 3 4 6 7 8