Pas d'image
Le directeur de l'institut de la communication a permis à des étudiants guadeloupéens d'être diplômés de Lyon 2, sans accord avec l'université. Jean-Luc Mayaud, président de Lyon 2, s'explique.
Médaille d'or des "rogue-traders", Jérôme Kerviel, entièrement formé à Lyon2. - Par Jean-Claude Chuzeville
Christelle Monteagudo reçoit sur le plateau Franck Aguado directeur du département anglais à l'EM Lyon, Serge Basset responsable langue vivante étrangère à la faculté de Droit et Science Politique de Lyon 2, Yves-Michel Gillet journaliste et Jean-Claude Chuzeville réalisateur.
Pas d'image
Franck Marmoz est le nouveau doyen de la faculté de droit de Lyon 3, à 44 ans, il est également le plus jeune. Gollnisch, élitisme et passé d'extrême droite, il ne rechigne pas à parler des sujets qui fâchent. En prenant ses fonctions le 1er septembre, il compte bien apporter à la réputation de l'université le vent d'air frais qui lui manque.
Pas d'image
L’étudiante lyonnaise Sevil Sevimli, emprisonnée en Turquie depuis le mois de mai, a été libérée lundi 6 août au soir. La jeune fille est placée sous contrôle judiciaire et n’a pas le droit de quitter le territoire Turque. Son procès est fixé au 26 septembre.
Capture d’écran 2012-07-11 à 16.12.49
En marge d'une conférence de presse, mardi 10 juin, le président de Lyon 2 s'est exprimé sur la situation de Sevil Sevimli, l'étudiante franco-turque de Lyon 2 incarcérée à Ankara.
FSE
Des élections étudiantes avaient lieu cette semaine à Lyon 2 et Lyon 3. De nombreux incidents ont été signalés, sur le campus de Bron, à la Manufacture des Tabacs et quai Claude-Bernard. L'université Lyon 2 a identifié six individus "qui incarnent la violence et qui empêchent l'expression démocratique". La semaine se termine avec plusieurs dépôts de plainte et plusieurs hospitalisations.
Pas d'image
Alors que l'Institut de Communication de Lyon (ICOM) ouvre en septembre une nouvelle formation au journalisme publique, l'IEP regrette de ne pas avoir été consulté.
justice
Devant le tribunal correctionnel, mercredi 10 novembre, avait lieu une nouvelle audience pour un des "casseurs" de Lyon : Fabien, qui avait été arrêté le vendredi 15 octobre mais avait refusé la comparution immédiate. Trois semaines plus tard, il a écopé de la peine la plus lourde jamais prononcée dans ces affaires : 12 mois de prison dont 6 avec sursis et 6 en semi-liberté. Il a été également condamné à 2 mois de prison ferme en plus pour avoir refusé les prélèvements ADN des services de police.
IMG_6941
Après les échauffourées de mardi matin à l'université Lyon 2 - le président André Tiran s'est fait "violemment bousculer" par deux étudiants -, le ton semble être monté d'un cran entre le noyau dur des grévistes (notamment la FSE) et la présidence de l'université. Aujourd'hui, les réactions de soutien au président de Lyon 2 se sont multipliées.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12