© TF
Le Groupement des Associations et élus Étudiants de Lyon Indépendants et solidaires (GAELIS), première organisation étudiante de Lyon et membre du réseau La Fage, dénonce le blocage des partiels ayant eu lieu ce lundi à l'Université Lumière Lyon 2.
AG à Lyon 2 le 23/04/2018 - © Elie Guckert
Il y a un peu plus d'une semaine, Cyrine Makhlouf, étudiante en 3e année de Sciences Politiques à Lyon 2 lançait une pétition pour demander l'annulation des examens dans des circonstances inenvisageables.
Lyon 2 le 14-05-18 - © Elie Guckert
La présidence de l'université Lumière Lyon 2 a annoncé hier en début de soirée que les épreuves sur table du 15 au 29 mai ne se tiendraient pas. Ce lundi les étudiants et personnels mobilisés avaient empêché la tenue des partiels.
Lyon 2 le 14-05-18 - © Elie Guckert
Les épreuves qui devaient se tenir aujourd'hui à Lyon 2 n'auront pas lieu. Les étudiants et personnels opposés à la loi ORE on bloqué l'accès sur les campus des Berges du Rhône ainsi qu'à la Porte des Alpes ce matin.
AG à Lyon 2 le 23/04/2018 - © Elie Guckert
Les examens à Lyon 2 doivent commencer ce lundi sur les campus de Bron et des quais. Les étudiants contestataires ont cependant voté le blocage des partiels vendredi dernier, malgré la présence policière prévue aux alentours des sites.
© TF
Ce matin les étudiants et personnels de l'université Lumière Lyon 2 ont découvert leur faculté cadenassée par la présidence alors que 5 personnes étaient interpellées sur le campus de Bron le matin même. Les contestataires y voient "une rupture de dialogue" de la part de la présidence.
© TF
Dans les universités bloquées, des étudiants demandent la validation automatique de leur semestre. À Lyon 2 un minimum de 15/20 pour tous a été voté en AG. Une revendication qui n'a jamais été appliquée... Du moins pas en tant que telle.