Pas d'image
Après s’être déclaré officiellement candidat à la présidence du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez a effectué un premier discours offensif ce dimanche au mont Mézenc (Haute-Loire).
Pas d'image
Laurent Wauquiez a officiellement annoncé sa candidature à la présidence du parti Les Républicains dont l'élection aura lieu les 10 et 17 décembre prochain.
Pas d'image
Instaurée depuis 2012 comme marqueur de rentrée politique, l'ascension du mont Mézenc ne se fera pas en plein milieu du mois d'août, mais le premier dimanche de septembre.
Pas d'image
Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur, recueille moins de “bonne opinion” que Laurent Wauquiez, selon le tableau de bord Ifop-Fiducial de juillet, réalisé pour Sud Radio et Paris Match.
Pas d'image
Le groupe Les Républicains à la ville de Lyon a annoncé que son président, Stéphane Guilland, serait candidat lundi 17 juillet pour devenir le prochain maire de Lyon.
Pas d'image
Véronique Sarselli, la maire de Sainte-Foy, a affirmé ce matin “croire dur comme fer” à la possibilité d’être élue à la tête du Grand Lyon le 10 juillet pour remplacer Gérard Collomb. Dans les faits, la quadrature du cercle semble compliquée à résoudre pour la candidate LR alors que son groupe vote déjà 90 % des textes d’une collectivité gouvernée au centre.
Pas d'image
Assiégés jusque dans leurs bastions par l’offensive En Marche, les députés sortants Les Républicains pourraient ne devoir leur salut qu’aux voix de l’extrême droite.
Stéphane Guilland
Le chef de file du parti Les Républicains à la ville de Lyon avoue que la seule représentante des Républicains à Lyon, Dominique Nachury, "n'est pas dans une situation très favorable." Une vraie claque pour le parti de droite qui va devoir dès à présent repenser sa structure.
Blandine Brocard et Philippe Cochet
ANALYSE. Député jusque là incontesté de la 5e circonscription du Rhône, Philippe Cochet (26,33%) a été étrillé par Blandine Brocard, la candidate de La République En Marche au premier tour (45,80%). Un scrutin qui illustre l'incapacité des Républicains a déjoué le piège Macron
Sophie Cruz
Qualifiée pour le second tour des législatives dans la 10e circonscription du Rhône loin derrière Thomas Gassilloud (LREM), la candidate Les Républicains Sophie Cruz, conjointe du député sortant et président du conseil départemental, souhaite rappeler que "ce n'est pas Christophe Guilloteau qui l'a désigné, mais le parti Les Républicains".

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 9 14 15 16