Georges Fenech
Après avoir été le premier à demander le retrait de François Fillon de la campagne présidentielle, Georges Fenech en a remis une couche ce jeudi dans Le Figaro.
Pas d'image
Ce mercredi 1er février, François Fillon, le candidat de la droite à la présidentielle, réunit les parlementaires à son QG de campagne. Pris dans une tempête autour du Penelope Gate, des élus – dont le député LR du Rhône Georges Fenech – lui conseillent de se retirer.
Laurent Wauquiez au meeting de F.Fillon nov. 2016
Lors de ses vœux à la presse, ce jeudi, Laurent Wauquiez a tenté de jouer la carte de l’humour et de l’autodérision. Il s’est aussi engagé à se consacrer uniquement à la région en 2017, augurant d’un soutien timide à François Fillon.
Assemblée nationale
Selon Le Canard enchaîné, la femme de François Fillon aurait touché 500 000 euros bruts entre 1998 et 2006 en tant qu’assistante parlementaire de son mari. Une pratique autorisée par les institutions et largement utilisée par les députés et sénateurs. Dans le Rhône, six députés emploient des membres de leur famille.
Christophe Geourjon
Alors que la commission nationale d'investiture du parti Les Républicains a officiellement confirmé 13 de ses 14 candidats aux législatives, l'UDI a affirmé que ses six candidats investis sur les circonscriptions de gauche allaient poursuivre leurs campagnes.
Pas d'image
La commission nationale d’investiture du parti Les Républicains a rendu son verdict ce vendredi pour le département du Rhône. Les candidats LR ont tous été confirmés, mis à part dans la 14e circonscription, qui reste en négociation.
Pas d'image
La commission nationale d'investiture du parti Les Républicains devrait rendre une décision "d’ici un ou deux jours" concernant les investitures pour les élections législatives 2017 dans le Rhône, confient Philippe Cochet et Laurence Balas.
Pas d'image
Après la sortie de Gérard Collomb sur ses 4 000 euros par mois, l’opposition Les Républicains a saisi la balle au bon pour attaquer le maire de Lyon.
Laurent Wauquiez au meeting de F.Fillon nov. 2016
Dans le JDD, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes évoque "l'humiliation" vécue par les sarkozystes au sein des Républicains.
Pas d'image
À quelques heures de l'élection du remplaçant de Michel Havard à la tête du groupe Les Républicains au conseil municipal de Lyon, Dominique Nachury, députée du 6e, a décidé de se retirer. Elle laisse donc Stéphane Guilland seul candidat.

Posts navigation

1 2 3 7 8 9 10 11 12 13 15 16 17