Sans l’agriculture et l’adoption d’un régime contenant moins d’aliments durs, la formule lapidaire de victoire de Jules César en -47 sur le roi Pharnace II aurait plutôt donné "oueni, ouidi, ouici".