L’épidémiologiste Emmanuelle Amar, directrice du Remera © Tim Douet
Dans l'affaire des "bébés sans bras", Santé Publique France, en charge de la veille sanitaire du pays, n'aime pas toujours que l'on réponde à Lyon Capitale. Explications.