Pas d'image
Le délibéré du tribunal administratif tombé le vendredi au soir a annulé l'obligation de quitter le territoire français (OQTF), la décision du pays de renvoi et l'assignation à résidence qui pesait sur le Tunisien Kaïs Dhifi.
Dans la salle d'audience n°6 du tribunal administratif, le public, jeune, branché et issu du monde de la communication, est venu soutenir un collègue Kaïs Dhifi, jeune designer graphique tunisien.
Pas d'image
Vacances judiciaires? Est ce que cela signifie que les tribunaux sont fermés et que les magistrats ôtent leurs robes dès le mois de juillet pour aller se faire bronzer sur la Côte?"Les plaintes ne s'arrêtent pas durant les mois de juillet et d'août! Il y a tous les jours des gardes à vues, des arrestations..." explique un magistrat du Tribunal de Grande Instance de Lyon .
Bruno et Vanessa Rousset avaient poursuivi Lyon Capitale en diffamation, après la publication d'un éditorial intitulé " A nouveau libre " paru le 21 mars 2006.
Pas d'image
Toute la semaine, Lyon Capitale revient sur le procès du clan Gologan, un réseau de mafieux originaires de Roumanie et jugés devant le tribunal correctionnel de Lyon pour proxénétisme aggravé et association de malfaiteurs.
Pas d'image
Toute la semaine, Lyon Capitale revient sur le procès du clan Gologan, un réseau de mafieux originaires de Roumanie et jugés devant le tribunal correctionnel de Lyon pour proxénétisme aggravé et association de malfaiteurs.
Pas d'image
Toute la semaine, Lyon Capitale revient sur le procès du clan Gologan, un réseau de mafieux originaires de Roumanie et jugés devant le tribunal correctionnel de Lyon pour proxénétisme aggravé et association de malfaiteurs.
Pas d'image
2ème journéePrincesse DianaAprès-coup, le président Fernand Schir dira que c'était "une révolution".Toute la semaine, Lyon Capitale revient sur le procès du clan Gologan, un réseau de mafieux originaires de Roumanie et jugés devant le tribunal correctionnel de Lyon pour proxénétisme aggravé et association de malfaiteurs.
Pas d'image
Toute la semaine, Lyon Capitale revient sur le procès du clan Gologan, un réseau de mafieux originaires de Roumanie et jugés devant le tribunal correctionnel de Lyon pour proxénétisme aggravé et association de malfaiteurs.
Pas d'image
Chez lui, à Iasi, au fin fond de la Roumanie, à la frontière moldave, Ilie Gologan était considéré comme le "propriétaire du cours Charlemagne".Cette semaine, après un an et demi d'instruction menée entre France et Roumanie, l'homme est jugé, avec quatorze autres membres de son clan, devant la 17e chambre correctionnelle de Lyon, pour proxénétisme aggravé commis en bande organisée.

Posts navigation

1 2 3 108 109 110 111 112 113