L’économiste Jean Pisani-Ferry, à Lyon, en novembre 2017 © Tim Douet
Les Journées de l’économie célèbrent leur 10e année d’existence, les 6, 7 et 8 novembre prochains à Lyon. Les nombreuses conférences interrogent l’avenir de l’économie. Parmi les intervenants sur les questions européennes et sociales, Jean Pisani-Ferry, professeur associé à Sciences Po qui avait planché sur le programme de Macron en 2017. C’est l’un des artisans du plan d’investissement de 50 milliards annoncé par le Premier ministre en octobre 2017.
“Que sait-on de notre avenir ?” Telle est la question posée par les Journées de l’économie 2018, du 6 au 8 novembre à Lyon. Plus de 250 intervenants tenteront d’y répondre, au fil d’une soixantaine de conférences.
JECO 2017 Nicolas Prisse
Invité des JECO 2017 à Lyon, le médecin de santé publique Nicolas Prisse s’oppose à la légalisation du cannabis. Y compris pour des raisons économiques. Pour le président de la Mildeca, c’est la prévention qui compte, notamment pour les mineurs.
JECO 2017 Emmanuelle Auriol
Le cannabis est trop bon marché. Invitée aux Journées de l’économie de Lyon, la professeure de la Toulouse School of Economics Emmanuelle Auriol défend sa légalisation, notamment pour contrôler l’offre.
Pascal Le Merrer
Comme chaque année, la ville de Lyon accueille pendant trois jours les Journées de l'Économie. Du 7 au 9 novembre, des débats, des conférences, et cette année même des visites pour essayer de mieux comprendre, grâce à des intervenants du monde entier, ce qu'est et comment fonctionne l'économie, au sens le plus vaste du terme.
Pas d'image
Henri Guaino, député Les Républicains et candidat à la présidentielle de 2017, est l'invité de L'Autre Direct dans le cadre des Journées de l'économie. Il revient sur les raisons qui ont poussé les Américains à élire Donald Trump. Il évoque aussi le rôle de l'État dans la sphère économique.
Jean Pisani-Ferry
“France/Allemagne, la grande divergence”, c’est le titre d’une des conférences auxquelles participe le commissaire général de France Stratégie, un organisme rattaché à Matignon. Habitué des Journées de l’économie, Jean Pisani-Ferry replace cette question dans “le temps long” et rappelle qu’il n’y a pas si longtemps c’est l’Allemagne qui inquiétait l’Europe.
Patrick Artus
Grand habitué des Journées de l’économie, Patrick Artus défend l’action “particulièrement utile” de cet événement, qui propose “un fond extrêmement sérieux, qui fait appel à la recherche” mais avec “une forme accessible”. L’occasion d’expliquer les réformes dont la France aurait, selon lui, besoin et de contrer quelques idées reçues.
JECO 2016 montage Fiard
Invité aux Journées de l’économie 2016, le cofondateur de Visiativ, président du Medef à Lyon depuis 2014, défend “l’innovation sous toutes ses formes” dans un monde “où les opportunités sont nombreuses” selon lui.
JECO 2016 montage Tirole
Jean Tirole est l’invité vedette des Journées de l’économie, qui s’ouvrent ce mardi à Lyon. Lyon Capitale a interrogé le prix Nobel d’économie sur le conflit entre économistes “hétérodoxes” et “orthodoxes” qui, comme viennent de le faire Pierre Cahuc et André Zylberberg dans Le Négationnisme économique, taxent les premiers d’obscurantisme et de déni scientifique. Jean Tirole, qui s’exprime pour la première fois sur ce sujet, appelle ses collègues à “prendre de la hauteur” et surtout à rester unis au sein des mêmes filières universitaires.

Posts navigation

1 2