maxime verner
Le jeune candidat aux municipales de 2008 à Bron a encore frappé. Le 22 décembre, Maxime Verner annonçait sur son blog sa candidature à l'élection présidentielle de 2012, "pour porter la voix de la jeunesse dans le débat public".
Pas d'image
L’ASVEL, très difficilement, et le LOU, plus facilement se sont imposés ce week-end. Au contraire du LHC, battu dans le Var à Toulon. A noter également les très bons parcours du Lyon Basket Féminin et de l’ASUL ainsi que de la victoire de la réserve de l’OL face à celle de l’ASSE.
Pas d'image
PORTRAIT - A l’instar des Maurice, Giuly, Rémy, Benzema ou plus récemment Gonalons, ils ont tous pour ambition de percer à l’Olympique Lyonnais. Enzo Reale (18 ans, milieu de terrain), Alexandre Lacazette (19 ans, attaquant) et Nicolas Seguin (20 ans, défenseur), sont de ceux-là.
Pas d'image
Avec sa classe biberon, l’OL espère ramener de Lisbonne une qualification pour les 8es de finale de la Ligue des Champions.
Pas d'image
Elle était mercredi soir à Décines, avec l'objectif de répondre à la polémique sur ses appels aux jeunes à "manifester pacifiquement", peu avant les émeutes lyonnaises. Elle formule plusieurs propositions pour favoriser l'emploi des moins de 25 ans. Elle a rencontré des jeunes de la ville. Récit.
6ème journée de manifestation lycéenne au centre-ville de Lyon ce jeudi. La place Bellecour ressemble à un champ de bataille depuis 10h : canons à eau et GIPN sont sur place ainsi que 300 lycéens et casseurs. Un cortège de 2 000 manifestants défilent actuellement quai Jules Courmont en direction de la Place Guichard. Le récit de nos envoyés spéciaux.
Pas d'image
Jeudi 22 octobre, 621 personnes, lycéens, étudiants et casseurs ont été contrôlés par les forces de l'ordre place Bellecour. Les jeunes ont été isolés vers midi, empêchés de sortir de la plus grande place lyonnaise durant sept longues heures, après s'être livrés, pour certains, à des dégradations rues Saint-Hélène et de la Charité un peu plus tôt dans la matinée. 92 d'entre eux, sans papier d'identité, ont été ramenés à l'Hôtel de Police à 20h30 pour des contrôles plus approfondis. Une opération de police "un peu inédite", a estimé le préfet du Rhône.Actualisé vendredi 22 octobre avec les chiffres de la préfecture.
Pas d'image
6ème journée de manifestation lycéenne au centre-ville de Lyon jeudi 21 octobre. La place Bellecour ressemblait à un champ de bataille entre 10h et 20h30 : canons à eau, GIPN et 560 CRS étaient sur place ainsi que 600 à 800 lycéens et étudiants. Deux véhicules ont été retournés. Dans l'après-midi, les forces de l'ordre ont fixé trois cents jeunes sur la place Bellecour et procédé en tout, à 621 contrôles d'identité sur la journée. Les jeunes sont restés bloqués 7 heures place Bellecour. 92 personnes, sans carte d'identité, ont été expédiées à l'Hôtel de Police. Article actualisé vendredi 22 octobre avec les chiffres de la Préfecture.
Pour la 3e journée, les jeunes manifestent contre la réforme des retraites. Ce lundi matin, une dizaine de véhicules ont été incendiés dans l'agglomération. Jeunes et CRS se sont faits face aux Terreaux où des dégradations ont été commises. Ils ont ensuite rejoint une manifestation syndicale, jusqu'à la place Jean-Macé. Récit de la journée.
lycéens manif
Pour la 3e journée, les jeunes manifestent contre la réforme des retraites. Ce lundi matin, une dizaine de véhicules ont été incendiés dans l'agglomération. Jeunes et CRS se sont faits face aux Terreaux où des dégradations ont été commises. Ils ont ensuite rejoint une manifestation syndicale, jusqu'à la place Jean-Macé. Récit de la journée. Article actualisé à 18h

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7