Jean-François Carenco © tim douet_0026
Lors d'une conférence de presse ce mercredi, le préfet a jugé la conjoncture régionale plus favorable ces derniers mois. Il vante le volontarisme de la puissance publique : Rhône-Alpes totalise 50 000 emplois aidés. Et il entend mobiliser les chefs d'entreprise autour des baisses de charges.
Pas d'image
C'est la grand-messe ce lundi à Paris, où le préfet du Rhône, tout comme les autres préfets de France, rencontrera le Premier ministre et le président pour parler "pacte de responsabilité".
Jean-François Carenco © tim douet_0067
Alors que le préfet détaillait le bilan du plan froid, jeudi 3 avril, une manifestation contre les expulsions locatives se tenait devant l'Hôtel du Département. À ce sujet, Jean-François Carenco a voulu se montrer ferme.
Alexandre Moulin
Le commissaire au redressement productif de Rhône-Alpes, Alexandre Moulin, va très prochainement quitter ses fonctions pour devenir directeur du développement de la Fondation pour l’Université de Lyon. Il n’a pour l’instant pas de successeur désigné.
Jean-François Carenco © tim douet_0067
Le préfet est en attente du bulletin d'Air Rhône-Alpes qui doit tomber à midi. Si le niveau 3 est atteint, il prendra des mesures "autoritaires" auprès des industriels pour faire baisser le taux de particules fines dans l'air. Jean-François Carenco n'envisage pas en revanche d'appliquer la circulation alternée à Lyon, pour l'instant.
Pas d'image
Marine Le Pen a adressé un courrier à Jean-François Carenco pour lui demander de refuser le matériel électoral à la liste déposée à Vénissieux par Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti. Le préfet a jusqu’à vendredi pour trancher.
Pas d'image
Après avoir reçu le repreneur du groupe Kem One, Jean-François Carenco a affirmé se montrer attentif à ce que le cédant, Gary Klesh, tienne l’ensemble de ses engagements et notamment la cession du secteur de production "aval", pour l’euro symbolique.
Pas d'image
Des contrôles à répétition et un simili de garde à vue sur ordre du préfet perturbent la vie du concurrent du tram Rhônexpress.
Jean-François Carenco © tim douet_0067
Le 107e derby entre l'ASSE et l'OL s'est disputé dimanche 10 novembre sans les supporter lyonnais. Un arrêté préfectoral et un autre du ministère de l'Intérieur interdisaient en effet le déplacement de supporters de Lyon à Geoffroy-Guichard.Le préfet du Rhône est revenu sur cet épisode.
Pas d'image
Le sénateur-maire d’Oullins appelle à un rassemblement devant la mairie samedi 9 novembre à 11h pour protester contre la décision du préfet, d’installer des demandeurs d’asile sur un terrain proche de la nouvelle station de métro "Gare d’Oullins".

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 9