Thierry Philip
Invité de L’Autre Direct ce vendredi, le maire du 3e arrondissement Thierry Philip a abordé le cas de Rillieux-la-Pape, où la gauche est divisée avec d’une part la liste du maire sortant Renaud Gauquelin (soutenue par Gérard Collomb) et d’autre part celle emmenée par le fils de l’ancien secrétaire fédéral du Parti socialiste, Jacky Darne.
Najat Rillieux
Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, ministre des Droits des femmes et conseillère générale du Rhône, était en tournée aujourd’hui. À Rillieux-la-Pape vendredi matin, sur le marché, pour soutenir le maire sortant (PS) Renaud Gauquelin.
Renaud Gauquelin © tim douet_0009
La ville de Rillieux-la-Pape dispose d’une note de 6,5/10 dans notre classement des villes les mieux gérées du Grand Lyon. Un score favorable, obtenu en grande partie grâce à une prouesse : maintenir le niveau d’imposition très bas tout en augmentant les investissements.
Capture d’écran 2013-12-17 à 19.57.53
La fédération socialiste du Rhône a écrit au siège national du PS pour demander des sanctions contre les candidats socialistes dissidents. Une quinzaine de personnes sont visées. Leur exclusion devrait être prononcée début janvier.
cachard
Jacky Darne, qui devrait figurer sur la liste dissidente emmenée par son fils Jean-Christophe à Rillieux, encourt une exclusion du PS. L'ex-premier secrétaire nous a annoncé sa volonté de prendre les devants et de démissionner.
Jean-Christophe Darne
Malgré l’investiture du maire sortant, Renaud Gauquelin, par le Parti Socialiste pour les municipales de 2014, Jean-Christophe Darne, adjoint PS aux finances et fils de l’ancien maire Jacky Darne, se porter lui aussi candidat. L’élu rilliard de 46 ans justifie sa candidature par des dérives imputées à sa mairie. Il souhaite, dit-il, "faire de la politique autrement".
Pas d'image
La ville est historiquement ancrée à gauche, mais les résultats des dernières élections laissent entrevoir une brèche entre le PS et les électeurs, dans laquelle l’UMP veut s’engouffrer.
Pas d'image
Pour gérer le Grand Lyon, il n’y a pas moins de 156 conseillers communautaires, dont 40 vice-présidents. En faut-il vraiment autant ? Vu leur absentéisme, tous ne sont en tout cas pas convaincus que leur présence en séance plénière est indispensable...
Baptiste Dumas
Lundi 24 juin, Gérard Collomb a soumis le compte administratif 2012 du Grand Lyon à l’assemblée communautaire. Si celui-ci est globalement positif, quelques points d’interrogation subsistent.
Frédéric Poignard reçoit David KIMELFELD maire du 4e arrondissement. Il revient sur l'actualité locale avec la fermeture du tunnel de la Croix-rousse, sur les campements de Roms dans l'agglomération et la politique de Manuel Valls. Il évoque aussi sa candidature au poste de 1er secrétaire de la fédération PS du Rhône et les prochaines municipales.

Posts navigation

1 2 3 4 5