philosophes
Les politiques, les associations, les psys se sont largement exprimés, mais qu’en pensent les philosophes ? Enquête.
collombgay
En 2010, Gérard Collomb avait affirmé être favorable à l'union et l'adoption pour les couples de même sexe. Pourtant, lors d'une interview donnée vendredi 26 octobre, il disait surtout s'être "longuement interrogé" et soulignait ses réserves sur les mères porteuses. Alors a-t-il viré sa cuti ?Article mis à jour le 9 novembre à 16h40
Najat Belkacem a Decine © Tim Douet 153
Dans une interview au magazine Têtu, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, affirme qu’il faut "passer en revue les manuels scolaires à propos de l’homosexualité". Et ajoute : "Ces manuels s’obstinent à passer sous silence l’orientation LGBT (lesbienne, gay, bi et trans) de certains personnages historiques ou auteurs, même quand cela explique une grande partie de leur œuvre comme Rimbaud".
gay pride
Farida Boudaoud, Jean-Louis Touraine, Pierre-Alain Muet et Najat Vallaud-Balkacem sont des fidèles de l'événement et marcheront samedi. Gérard Collomb pourrait "y faire un tour". D'autres, comme Etienne Tête, trouvent la manifestation trop "officielle", plus vraiment revendicative. Gilles Buna regrette sa trop grande proximité avec le PS. Et les élus de droite critiquent. Article modifié à 15h40
le refuge
REPORTAGE - Depuis le 18 janvier dernier, l'association "Le Refuge" offre, à Lyon, une écoute et un hébergement aux jeunes homosexuels rejetés par leurs familles. L'association dit avoir ouvert une antenne lyonnaise pour faire face à la demande croissante des jeunes homosexuels en rupture.
Pas d'image
Le mot d'ordre de la Gay Pride de ce samedi concerne les homosexuels demandeurs d'asile pour cause d'une homophobie ancrée dans la législation du pays d'origine. A 24 heures de l'évènement, Saïd, un algérien résidant en France, en couple depuis 3 ans avec un français, risque de se retrouver dans un avion pour l'Algérie à tout moment.
touraine
La Gay pride de Lyon aura lieu ce samedi 12 juin, avec pour mot d'ordre le droit d'asile. Mais ce seront, à n'en pas douter, le mariage homo et l'adoption par les couples de même sexe qui s'afficheront sur les banderoles. Nous avons interrogé les élus de la région pour connaître leur position. Ce vendredi, Jean-Louis Touraine, député (PS) et 1er adjoint au maire de Lyon.
Berra
La Gay pride de Lyon aura lieu ce samedi 12 juin, avec pour mot d'ordre le droit d'asile. Mais ce seront, à n'en pas douter, le mariage homo et l'adoption par les couples de même sexe qui s'afficheront sur les banderoles. Nous avons interrogé les élus de la région pour connaître leur position. Ce mercredi, Nora Berra,secrétaire d'État aux Aînés (UMP). Elle est l'une des seules à droite à afficher une ouverture et souhaiter un débat.
cochet
La Gay pride de Lyon aura lieu ce samedi 12 juin, avec pour mot d'ordre le droit d'asile. Mais ce seront, à n'en pas douter, le mariage homo et l'adoption par les couples de même sexe qui s'afficheront sur les banderoles. Nous avons interrogé les élus de la région pour connaître leur position. Ce mercredi, Philippe Cochet, député-maire UMP de Caluire. Il est l'un des plus farouches opposants aux revendications homosexuelles.
Meirieu
La Gay pride de Lyon aura lieu ce samedi 12 juin, avec pour mot d'ordre le droit d'asile. Mais ce seront, à n'en pas douter, le mariage homo et l'adoption par les couples de même sexe qui s'afficheront sur les banderoles. Nous avons interrogé les élus de la région pour connaître leur position. Ce mardi, Philippe Meirieu, vice-président du conseil régional en charge de la formation.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6