affiche marche des fiertés LGP LYON
La Gay pride de Lyon organisera sa traditionnelle marche des fiertés le 9 juillet prochain. Une marche très politique, promue par une affiche (pas encore officiellement dévoilée) avec en star, bien malgré eux, Laurent Wauquiez et le cardinal Barbarin.
Pas d'image
Pourquoi une manifestation anti-GPA a-t-elle été autorisée dans le 5e arrondissement de Lyon lundi alors que la Gay pride n'a pas le droit d'y passer pour sa marche des fiertés ? C'est la question que se pose l'association LGBT qui évoque une "différence de traitement" et estime que "l’État laisse cet arrondissement aux mains de l'extrême droite radicale".
Pas d'image
A l’occasion de la journée de lutte contre l’homophobie et la transphobie et de la sortie du rapport annuel de SOS Homophobie, plusieurs associations se rassemblent aujourd’hui 17 mai place Sathonay à Lyon pour sensibiliser les passants. David Souvestre, membre de la Lesbian & Gay Pride de Lyon, a répondu aux questions de Lyon Capitale.
Manif-contre-le-mariage-pour-tous-a-l-occasion-de-l-ouverture-des-debats-au-Senat_image-gauche
Le mouvement anti-mariage pour tous du Rhône battra de nouveau le pavé le 5 octobre prochain, à Paris. Il réclame le retrait de la circulaire Taubira et la transparence sur le plan d’action pour l’égalité entre les filles et les garçons à l’école.
alliance
Christophe Dercamp et son compagnon préparent leur mariage pour la fin de l'été. Ils ont jeté leur dévolu sur une "offre couple" du magasin Auchan Caluire proposant un tarif préférentiel sur deux alliances achetées. Sauf que la proposition commerciale ne les concerne pas…
gay pride
Une élue s’interroge sur la subvention pour la Gay Pride.
EELV_Lyon-1024x476
Europe Ecologie-Les Verts (EELV) fait savoir qu'il participera à la Marche des fiertés à Lyon ce samedi.
Pas d'image
La prochaine marche de la Lesbian and Gay Pride lyonnaise prévue le 14 juin provoque des remous. Certaines associations auparavant proches de la LGP ont décidé de se désolidariser. La cause ? Le mot d’ordre : "Droits des trans, PMA, IVG, GPA, prostitution. Nos corps, nos choix".
gay pride
Lyon est l’“homo sweet home”, comme le surnomme le magazine Têtu dans le palmarès de son 200e numéro. La ville truste la première place du classement malgré “l’ambiguïté de Gérard Collomb” sur le mariage pour tous et le fait que Lyon demeure selon les auteurs “un terreau pour la frange catho la plus réac”.
Pas d'image
Il aura lieu les 21 et 22 septembre à l'espace événementiel de l'Hippodrome du Carré de Soie.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6