Les quais du Rhône en 1990 © F. Guy (Urbalyon) / Et les berges actuelles © Antoine Merlet (montage LC)
En trois décennies, Lyon est passé de l’ombre à la lumière. Boostée par une politique événementielle énergique, la ville est devenue ludique et festive. Sa mise en tourisme et le développement des activités de loisir ont incontestablement été les grands marqueurs de l’espace urbain ces trente dernières années. Rétro-bilan illustré.
Carte postale du pont de Loyasse et de la tour de Fourvière © Archives municipales (4FI_02491)
Il fut un temps, bien avant l’ère des toits-terrasses, où la plus belle vue de Lyon était indiscutablement celle de l’établissement de la famille Gay. Et pour cause. Difficile de rivaliser avec un restaurant installé dans la tour métallique de Fourvière.
Célèbre carte postale de Lyon, la passerelle métallique rouge, avec Fourvière et les façades colorés du quai Fulchiron en arrière plan, fête aujourd'hui ses 166 ans. 
Vu de la place Bellecour
Une salle mythique que les moins de quarante ans n’ont pas pu connaître, un lieu de la vie nocturne lyonnaise qui a accueilli Ray Charles, les Beatles, les Stones… Un palais aujourd’hui oublié, dont la fin de vie fut marquée à plusieurs reprises par la tragédie. Histoire du Palais d’Hiver, le plus grand music-hall d’Europe.
Place Bellecour © Tim
Fin 1943, les Mouvements unis de la résistance vont réussir à Lyon l'une des opérations les plus folles de la Seconde Guerre mondiale : remplacer les exemplaires d'un journal collaborationniste dans les kiosques par une édition spéciale à la gloire de ceux qui combattent l'occupant et Vichy. Histoire de l'opération Faux Nouvelliste. 
Archives municipales de Lyon © Antoine Merlet
Derrière les voûtes de Perrache, se cachent des trésors qui rendent tangible le temps qui passe. Dans les coulisses des Archives de Lyon, l’histoire défile sous nos yeux. Lyon Capitale a sélectionné quelques pièces qui ne sont que des gouttes d’eau dans un immense océan, mais représentent des trésors emplis d’histoire. Reportage.
Tous les jours, nombreux sont les Lyonnais à passer devant lui, parfois sans remarquer sa présence. La polémique sur la bâche publicitaire au-dessus de lui a rappelé que le Veilleur de pierre est encore aujourd'hui le garant de la mémoire de Lyon. Pourquoi est-il installé ici ?  
Histoire de Lyon - Les XIIe et XIIIe siècles sont marqués par les luttes entre l’Église et la bourgeoisie pour accaparer le pouvoir à Lyon. Révoltes et rébellions vont s’enchaîner, entraînant en 1312 un profond changement : Lyon, ville frontière, rejoint le royaume de France. 
L’Hôtel-Dieu rénové vu du Rhône © Tim Douet, 2018
Centre commercial, future Cité de la gastronomie et hôtel Intercontinental, l’Hôtel-Dieu de Lyon est un lieu chargé d’histoire où de nombreux Lyonnais virent le jour. Cette grande bâtisse aux dômes incontournables n’en demeure pas moins secrète pour le plus grand nombre.
Il y a des choses, lorsqu'elles sont racontées le 1er avril, personne ne veut y croire. Voici 5 faits sur Lyon et son histoire qui sont pourtant bien vrais. 

Posts navigation

1 2 3 4 49 50 51