Pas d'image
L'ancienne maire de Vaulx-en-Velin a affirmé souhaiter que François Hollande soit le candidat du parti socialiste en 2017, en passant par les primaires "si elles existent et que le parti les porte".
Collomb et Bret © tim douet
Alors que Gérard Collomb s'est plaint de ne pas avoir été invité au comité interministériel Égalité et Citoyenneté qui se tenait aujourd'hui à Vaulx-en-Velin, il semblerait que l'élu a bel et bien été convié par Hélène Geoffroy qui n'a jamais reçu de réponse de sa part.
Pas d'image
Après les événements qui ont touché la Belgique, la secrétaire d’Etat à la Ville Hélène Geoffroy, aujourd’hui en déplacement à Vaulx-en-Velin, a indiqué vouloir faire travailler ensemble le plus d’acteurs possible pour éviter la radicalisation et pour favoriser le vivre-ensemble dans les villes françaises.
Hélène Geoffroy débat avril 2015 LC 12
Selon les chiffres dévoilés cette semaine par l'Assemblée nationale, les députés du Rhône ont dépensé près de 2 millions d'euros en 2015 au titre de la réserve parlementaire.
Hélène Geoffroy
En passe de prendre ses fonctions de secrétaire d'État auprès de Patrick Kanner au ministère de la Ville de la Jeunesse et des Sports, Hélène Geoffroy cède momentanément son rôle de maire à son premier adjoint.
Hélène Geoffroy
Nommée secrétaire d'État en charge de la ville, jeudi, la maire de Vaulx-en-Velin annonce qu'elle va quitter son siège de maire dans les prochaines semaines.
Hélène Geoffroy débat avril 2015 LC 12
Un an après son élection à la mairie de Vaulx-en-Velin, Lyon Capitale avait invité en avril 2015 Hélène Geoffroy à un débat sur “Comment changer la banlieue ?” Nous publions ici les échanges de la nouvelle secrétaire d’État à la Ville avec ses collègues des banlieues lyonnaises, et les solutions qu’elle préconisait alors pour les quartiers sensibles.
Hélène Geoffroy
La maire de Vaulx-en-Velin a été nommée ce jeudi secrétaire d’Etat en charge de la ville auprès de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.
Assemblée nationale
L'Assemblée nationale a adopté aujourd'hui le projet de révision constitutionnelle, à 317 voix contre 199. Le Sénat examinera le texte à la mi-mars. Pour les élus du Rhône, les votes n'ont pas été aussi unanimes.
Pas d'image
Dans une large majorité, les députés du Rhône étaient tout simplement absents. Le vote n’était pourtant pas des moindres : l’Assemblée devait décider si, oui ou non, l’état d’urgence serait inscrit dans la Constitution française.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6