Banc de la maison Merle aux halles de Lyon © Tim Douet
Si Lyon joue historiquement les fondamentaux clapotons, amourettes, andouillettes et gratons, il n’en reste pas moins que le mollusque marin lamellibranche à coquille bivalve – l’huître, pour abréger – ne reste pas au sec. Depuis 1938, la maison Merle iode les halles Paul-Bocuse. Un petit air marin dans la capitale des gueules et de la cochonnaille.
Renée Richard, aux halles de Lyon, en novembre 2018 © Tim Douet
Deuxième reine du saint-marcellin de la dynastie des Richard, Renée est la fille de la “vraie mère” (Renée Ire). Depuis 1965, la famille règne en maître sur le petit fromage de vache à pâte molle et croûte fleurie du Dauphiné. Cette année, pour la première fois, Renée Richard II ouvre une nouvelle boutique, hors de son pré carré historique des halles.
Comme Lyon Capitale l'annonçait en avril dernier, Les Halles du Grand Hôtel-Dieu, un lieu de dégustation plutôt haut de gamme, vont ouvrir début décembre. Nouveau lieu de lyonnitude ?