Étienne Blanc, à l’hôtel de région, en mai 2018 © Tim Douet
En quelques mois, la possible candidature d’Étienne Blanc a déjà passé un premier écueil : les élus municipaux LR n’ont pas crié au scandale. Son statut de parachuté et son âge constituent toutefois ses plus grandes faiblesses. Via le bras droit de Laurent Wauquiez, c’est la promesse de tout reconstruire de zéro qui séduit.
David Kimelfeld et Jean Deguerry au Grand Parc Miribel-Jonage le 23 mai 2018 © Tim Douet
Accompagnés de nombreux élus de la métropole de Lyon et du département de l’Ain, David Kimelfeld, le président du Grand Lyon, et Jean Deguerry, son homologue au conseil départemental de l’Ain, se sont rencontrés ce mercredi matin pour une visite du Grand Parc Miribel-Jonage.
métropole conseil métropolitain 10.07.17
Entre perte d'influence et manque de représentativité du territoire, Marc Grivel, premier vice-président de la métropole, a interpellé David Kimelfeld ce vendredi en conseil métropolitain. Sa requête: demander à Gérard Collomb d'assurer qu'il y aura un siège par commune en 2020, avec le nouveau mode de scrutin.
Philippe Cochet© Tim Douet_018
Le patron des Républicains au Grand Lyon avait interpelé le président de la métropole vendredi dernier en conseil métropolitain, évoquant une possible utilisation des moyens de la collectivité pour la campagne d'Emmanuel Macron.
greves des eboueurs Poubelle © TD_0047
Le tribunal administratif de Lyon a condamné les métropoles de Lyon et Saint-Étienne à rembourser les taxes d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) 2013 et 2014 à plusieurs entreprises. La métropole rhodanienne devra rembourser plus de 710 000 euros et la ligérienne plus de 345 000 euros.
Pas d'image
Après l’élection de David Kimelfeld à sa tête ce matin et celle des 25 vice-présidents, le conseil métropolitain a élu ce lundi sa commission permanente. Le groupe Synergies-Avenir, qui avait déjà obtenu la première vice-présidence (Marc Grivel), est largement récompensé de son soutien (11 sièges). Et l’on note 11 nouvelles têtes.
Pas d'image
Véronique Sarselli, la maire de Sainte-Foy, a affirmé ce matin “croire dur comme fer” à la possibilité d’être élue à la tête du Grand Lyon le 10 juillet pour remplacer Gérard Collomb. Dans les faits, la quadrature du cercle semble compliquée à résoudre pour la candidate LR alors que son groupe vote déjà 90 % des textes d’une collectivité gouvernée au centre.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 70 71 72