Comment reloger 120 personnes (selon la mairie, 400 selon les résidents) reparties sur 34 000 m2 (selon les résidents, 18 000 selon la mairie) dans un nouvel espace de 3 500m2 ? C’est le pari un peu fou tenté par la Ville de Lyon pour déplacer les artistes qui occupent, depuis 2002, la Friche RVI, perdue au fin fond de l’avenue Lacassagne.
Pas d'image
Comment reloger 120 personnes (selon la mairie, 400 selon les résidents) reparties sur 34 000 m2 (selon les résidents, 18 000 selon la mairie) dans un nouvel espace de 3 500m2 ? C’est le pari un peu fou tenté par la Ville de Lyon pour déplacer les artistes qui occupent, depuis 2002, la Friche RVI, perdue au fin fond de l’avenue Lacassagne.
A l' occasion de la journée d'action prévue par le collectif de défense des Cinémas Nationaux Populaires(CNP), la Ville et la Région sont sorties de leur torpeur - près d'un mois après la fermeture en catimini de l'Odéon -pour manifester leur soutien aux salles de cinéma indépendantes.
 
Les employés et les cinéphiles attendaient beaucoup d'eux.
Ce sera la journée de tous les dangers. Aussi le déroulement du 4 septembre prochain a-t-il été minuté avec précision, par l'équipe qui présente la candidature lyonnaise au prestigieux titre de capitale européenne de la culture en 2013.

Posts navigation

1 2 3 9 10 11 12