JeanLacornerie_medium
La réponse devrait être donnée dans les jours qui viennent, histoire de régler ce problème quelque peu épineux avant l'ouverture du dossier événementiel le plus important de l'année à Lyon, la Fête des Lumières.
Pas d'image
ACTUALISÉ vendredi 17 septembre - Un huissier de justice a rendu visite aux artistes de la friche RVI jeudi 16 septembre pour leur signifier leur expulsion imminente. Problèmes : le nouveau local ne pourra pas accueillir tout le monde et sa réhabilitation n'est pas encore terminée.
Pas d'image
Dimanche 31 juillet, les 400 occupants de la Friche RVI devaient quitter les lieux pour rendre l'ancienne usine à la Ville. S'ils n'ont toujours pas de solution de rechange à la « trop petite » usine Lépine qui doit devenir leur nouveau local, les frichards ont réussi à garder leur local jusqu'à mi-septembre. Alors que la mairie de Pierre Bénite était prête à accueillir une partie des artistes, le Grand Lyon refuse, tandis que sur l'avenue Lacassagne, certains riverains sont exaspérés par leur présence.
Comment reloger 120 personnes (selon la mairie, 400 selon les résidents) reparties sur 34 000 m2 (selon les résidents, 18 000 selon la mairie) dans un nouvel espace de 3 500m2 ? C’est le pari un peu fou tenté par la Ville de Lyon pour déplacer les artistes qui occupent, depuis 2002, la Friche RVI, perdue au fin fond de l’avenue Lacassagne.
Pas d'image
Comment reloger 120 personnes (selon la mairie, 400 selon les résidents) reparties sur 34 000 m2 (selon les résidents, 18 000 selon la mairie) dans un nouvel espace de 3 500m2 ? C’est le pari un peu fou tenté par la Ville de Lyon pour déplacer les artistes qui occupent, depuis 2002, la Friche RVI, perdue au fin fond de l’avenue Lacassagne.
A l' occasion de la journée d'action prévue par le collectif de défense des Cinémas Nationaux Populaires(CNP), la Ville et la Région sont sorties de leur torpeur - près d'un mois après la fermeture en catimini de l'Odéon -pour manifester leur soutien aux salles de cinéma indépendantes.
 
Les employés et les cinéphiles attendaient beaucoup d'eux.
Ce sera la journée de tous les dangers. Aussi le déroulement du 4 septembre prochain a-t-il été minuté avec précision, par l'équipe qui présente la candidature lyonnaise au prestigieux titre de capitale européenne de la culture en 2013.

Posts navigation

1 2 3 8 9 10 11