L'explosion de la gauche et la chasse aux subventions expliquent l'étonnante prolifération de candidats, pour les 10 et 17 juin prochains. La vague bleue annoncée n'a pas refroidi les ardeurs : 198 candidats se lancent dans la bataille législatives du Rhône et pas moins de 29 partis politiques sont représentés, sans compter les dissidents de tous poils.
Suite au déclaration du président du PRG, Louis Pelaez, adjoint radical au maire de Lyon réagit vivement. Le comportement de notre président national du parti radical de gauche, Jean-Michel Baylet est intolérable.Les élus radicaux de Lyon qui ont toujours défendu la rénovation de nos pratiques politiques ne peuvent qu'être écœurés par de telles pratiques.
Sur les 5200 adhérents de la fédération PS du Rhône, seuls 280 ont participé jeudi soir à la fête de fin de campagne de Ségolène Royal, qui se déroulait pourtant dans l'agréable parc de la Commune de Villeurbanne...
Politique. Mercredi 7 mars.
Analyse. La législative de Villeurbanne (juin 2007) est une bombe à retardement posée dans la ville.

Posts navigation

1 2 3 4 5