Logo-Pulp-my-festival
C’est parti ! Le festival Lumière s’ouvre ce soir à la halle Tony-Garnier. Toute la semaine, Lyon Capitale s’associe avec Sciences Po Lyon pour suivre l’actu du festival, vous présenter les personnalités et une sélection de films. Aujourd’hui, un entretien avec Maëlle Arnaud pour tout savoir sur la programmation.
DVD
Inauguration ce vendredi soir du “village” du festival, où les DVD-maniaques pourront faire leur marché.
Capture d’écran 2013-10-07 à 11.30.18
À l’occasion du festival de cinéma "Lumière 2013", la Ville de Lyon invite les Lyonnais à redécouvrir leur ville à travers des archives et des images de Lyon au cinéma.
Pas d'image
Programmation pléthorique, projections multiples… L’Institut nous aide à choisir.
Thierry Frémaux
A quinze jours de l'ouverture du Festival Lumière, consacré au cinéma classique, Thierry Frémaux était l'invité du Club de la presse de Lyon. L'occasion de revenir sur cette nouvelle édition avec comme invité d'honneur Quentin Tarantino.
Scarface
Ça y est, on connaît l’intégralité (ou quasi) de la programmation du festival Lumière 2013. Une édition évidemment richissime en pépites patrimoniales, qui balaie plus que jamais le spectre de tous les cinémas, de sa création à ses derniers trésors.
Pas d'image
Jean-Paul Belmondo sera présent à la soirée d’ouverture du festival Lumière, le 14 octobre, pour la projection du film d’Henri Verneuil Un singe en hiver.
Tarantino N&B
Comme annoncé ce midi, le prix Lumière 2013 ira donc au réalisateur de Django Unchained et Pulp Fiction. Un choix plus que cohérent pour un festival qui célèbre la cinéphilie traditionnelle et les grands cinéastes (Verneuil, Bergman, Ashby...) en portant un regard curieux sur l’évolution du cinéma. Aperçu des événements, hommages et reprises au programme.
Tarantino "unchained"
Après Clint Eastwood, Miloš Forman, Gérard Dépardieu et Ken Loach, le prix Lumière sera remis en octobre au réalisateur américain Quentin Tarantino, pour récompenser l’ensemble de son œuvre.
Gh1546758382
SELECTION - Véritable marathon de cinéphilie, le festival Lumière a beau être plein de bonnes intentions, il n’en reste pas moins indigeste comme un pudding de Noël, et sa programmation dense comme les évangiles. Faudrait p’têt’voir à se calmer.

Posts navigation

1 2 3 8 9 10 11 12