Squat Villeurbanne
Une centaine de gilets jaunes ont défilé ce samedi 7 septembre après-midi dans le centre-ville de Lyon pour l'acte 43. En parallèle, 300 autres personnes ont marché sur la préfecture contre l'expulsion de l'Amphi Z.
Les gilets jaunes font leur rentrée ce samedi 7 septembre. Rendez-vous à 14h place Bellecour pour un acte 43, premier acte d'un mois de septembre annoncé "noir". En parallèle, une manifestation partira de la métropole contre l'expulsions des squats, et notamment l'Amphi Z.
C’est une institution à Lyon. La mythique pizzeria de Carlino est en cours d’expulsion ce lundi matin. Une procédure d’expulsion avait été prononcée par la justice lyonnaise début juin.
La police a procédé hier à l’expulsion de familles d’un bâtiment quai Saint-Vincent. Une procédure de "péril en urgence" inhabituellement émise par la Métropole de Lyon, qui laisse à la rue plus de la moitié d'entre elles, dont des personnes fragiles. Au mois d’août, nourrissons, enfants en bas âge, femmes enceintes et personnes âgées ne vont pas tous bénéficier d’un relogement d’urgence.
Jeudi 2 août, le bidonville de Baizet (Lyon 9e) où vivait une centaine de personnes a été démantelé sur ordre de la préfecture. La décision avait été prise en novembre 2017, mais Médecins du Monde fustige la date d’expulsion définitive, en plein pic de canicule. L’opération s’est déroulée au matin du jeudi 2 août, dans […]
La mère de l'adolescent de 17 ans, journaliste pour la chaîne Euronews, a raconté  les difficultés engendrées par la décision du personnel de bord de la compagnie Emirates, qui n'a pas voulu échanger au téléphone avec le médecin et a choisi de débarquer toute la famille de l'avion. Le certificat médical autorisant Elias Kumar à […]
Ce mardi matin, aux alentours de 7 heures, la Préfecture a expulsé une vingtaine d'habitants du foyer de la Sarra. Cette ancienne maison de retraite, reconvertie en foyer d'hébergement d'urgence, abritait notamment plusieurs familles sans solutions d'hébergement.
Police
En fin de matinée, la police a délogé des mineurs sans papiers d'un bâtiment vide, dans le 3e arrondissement de Lyon. L'expulsion des mineurs, plutôt violente selon les associations, a débouché sur trois interpellations.
Moussa était convoqué devant le tribunal de Lyon ce vendredi pour avoir refusé, la veille, d'embarquer dans l'avion qui devait le reconduire en Guinée, où il craint d'être pourchassé pour son orientation sexuelle. Son procès a été reporté au 12 juin. Et Moussa placé en détention provisoire à la prison de Lyon Corbas.
Pas d'image
L'association AIDES se mobilise contre l'expulsion de Moussa, un Guinéen âgé de 28 ans arrivé en France en 2015. Transféré à l'aéroport de Saint-Exupéry, l'individu a refusé d’obtempérer ce matin et a été placé en Garde-à-vue.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6