Aperçu des expositions à voir en décembre 2018 à Lyon (montage)
Ce mois-ci, on voyagera dans le temps, avec de jeunes artistes tout juste sorties des beaux-arts, deux peintres nés dans l’entre-deux-guerres et un empereur dont on ne connaît souvent à Lyon que la table. Mais aussi dans la géographie, d’un Sud fantasmé aux Fidji de visu pour finir à Annemasse. Bonne route.
Curieux ou expos-phages, nous vous proposons ce mois-ci de vous excentrer et d’aller voir un peu ailleurs à quoi l’on rêve. Pour ne pas croire toutes les coquecigrues qui traînent. En revenant, faites donc étape entre deux eaux, avant que Corto ne prenne le large.
Musée des confluences
Sous son air très impressionnant, c’est une décision très technique que vient de prendre le tribunal administratif de Lyon. Il a annulé l’arrêté du préfet de la région Rhône-Alpes portant création du “musée des Confluences”.
Vue de l’exposition “Les inventions d’un génie” / Bernard Buffet, Autoportrait 13, 1981 © DR / Adagp, Paris (montage LC)
Éclectique. Notre agenda expos l’est assurément ce mois-ci, entre les inventions de Léonard de Vinci à la Sucrière, la mosaïque entre Vienne et Lyon, la photo avec la suite de 9PH et la peinture de Buffet chez Couty.
Bernar Venet et son “Effondrement : 200 tonnes”, Le Muy, 2017 © Gérard Schachmes/ Adagp, Paris, 2018
À 77 ans, Bernar Venet, ami d’Arman, a participé à bien des aventures de César, Hains, Viallat, Villeglé, de l’abstraction, de l’art conceptuel et du minimalisme. Le MAC de Lyon lui consacre sa rétrospective de rentrée.
Photographie de Martin Becka / Rainier Lericolais – Estudiantina (estampage) / Vincent Chéry et Chloë Breil-Dupont
Septembre est le mois de la photographie à Lyon, avec le retour de 9PH, qui s’intéresse cette année aux frontières. Tandis qu’à Villeurbanne l’Urdla prépare son 40e anniversaire avec des Phantômes et l’angoisse. Plus loin, Chloë Breil-Dupont nous ouvre son Livre 0 “graphique et philosophique” et Lentilly sa galerie à ciel ouvert.
Le festival de photographie lyonnais, dont l’édition 2018 traitera de frontière, organise un concours. Avis aux photographes.
L’Art d’aimer (détail de la couverture) © Sara Quod
En partenariat avec Lyon BD, le musée gallo-romain met à l’honneur le poète Ovide et son Art d’aimer, avec un album et une exposition estivale signés Jean-Christophe Deveney et Sara Quod. Inaugurée le 3 juin, celle-ci mise habilement sur l’humour didactique.
JL Blanchet – Magie (Ombre et lumière) / S. Martagex – Cheveux rebelles / JA Bertozzi – Ressorts poétiques / J. Raine – Encres 3, fatigue pressentie (1967)
Des visions de Jean Raine aux silhouettes sur le départ de Thérèse Rozwadowska-Potocki, en passant par les jardins électriques de Sandra Martagex et les mélis-mélos de Gérard Guyomard, sélection d’expositions à voir avant l’été à Lyon.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 16 17 18