Spectacles pour enfants, concert, visites de musées, ce dernier week-end de l’année propose suffisamment d’activités pour occuper petits et grands.
En cette période d'après fêtes de Noël, et avant le changement d’année, Lyon Capitale vous a sélectionné quelques activités à faire en famille. Entre exposition, théâtre et cinéma, il y en a pour tous les goûts.
Aperçu des expositions à voir en décembre 2018 à Lyon (montage)
Ce mois-ci, on voyagera dans le temps, avec de jeunes artistes tout juste sorties des beaux-arts, deux peintres nés dans l’entre-deux-guerres et un empereur dont on ne connaît souvent à Lyon que la table. Mais aussi dans la géographie, d’un Sud fantasmé aux Fidji de visu pour finir à Annemasse. Bonne route.
Curieux ou expos-phages, nous vous proposons ce mois-ci de vous excentrer et d’aller voir un peu ailleurs à quoi l’on rêve. Pour ne pas croire toutes les coquecigrues qui traînent. En revenant, faites donc étape entre deux eaux, avant que Corto ne prenne le large.
Musée des confluences
Sous son air très impressionnant, c’est une décision très technique que vient de prendre le tribunal administratif de Lyon. Il a annulé l’arrêté du préfet de la région Rhône-Alpes portant création du “musée des Confluences”.
Vue de l’exposition “Les inventions d’un génie” / Bernard Buffet, Autoportrait 13, 1981 © DR / Adagp, Paris (montage LC)
Éclectique. Notre agenda expos l’est assurément ce mois-ci, entre les inventions de Léonard de Vinci à la Sucrière, la mosaïque entre Vienne et Lyon, la photo avec la suite de 9PH et la peinture de Buffet chez Couty.
Bernar Venet et son “Effondrement : 200 tonnes”, Le Muy, 2017 © Gérard Schachmes/ Adagp, Paris, 2018
À 77 ans, Bernar Venet, ami d’Arman, a participé à bien des aventures de César, Hains, Viallat, Villeglé, de l’abstraction, de l’art conceptuel et du minimalisme. Le MAC de Lyon lui consacre sa rétrospective de rentrée.
Le “street art” a la cote dans le paysage culturel lyonnais. Pochoirs, graffitis, fresques et autocollants sont de plus en plus souvent présentés dans des galeries. Les réseaux sociaux ne sont pas pour rien dans cette popularité croissante. Petite Poissone, Don Mateo, Agrume, Big Ben et Oakoak font partie de ceux qui jouent habilement sur toutes les surfaces lyonnaises. Panorama.
Photographie de Martin Becka / Rainier Lericolais – Estudiantina (estampage) / Vincent Chéry et Chloë Breil-Dupont
Septembre est le mois de la photographie à Lyon, avec le retour de 9PH, qui s’intéresse cette année aux frontières. Tandis qu’à Villeurbanne l’Urdla prépare son 40e anniversaire avec des Phantômes et l’angoisse. Plus loin, Chloë Breil-Dupont nous ouvre son Livre 0 “graphique et philosophique” et Lentilly sa galerie à ciel ouvert.
Le festival de photographie lyonnais, dont l’édition 2018 traitera de frontière, organise un concours. Avis aux photographes.

Posts navigation

1 2 3 4 5 15 16 17