Djamel Tatah 2
En attendant la Biennale de la danse et la réouverture des théâtres, il y a assez d’expos à voir à Lyon (et même à Saint-Étienne) pour ne pas s’ennuyer les yeux ce week-end. Histoire, peinture, photo, sculpture… Sélection illustrée.
Pythons de la Fournaise
Le week-end du 15 août approche, parfait pour bronzer sur un transat. Mais on peut aussi être actif et sortir dans Lyon. Pour savoir où aller, quoi voir, qui écouter… voici les bons plans de Lyon Capitale.
Oliver Beer Rabbit Hole
Oliver Beer figurait parmi les propositions les plus intéressantes de la dernière édition de la Biennale de Lyon. Au musée d’Art contemporain cet été, il fait entrer les visiteurs dans un tunnel de résonances.
Pas d'image
Dépaysement assuré au musée Africain : s’y tient une exposition sur la religion Vodou, pratiquée par différentes ethnies du Bénin et du Togo. Encore quelques jours pour découvrir ces objets.
Pas d'image
Les Archives municipales nous font redécouvrir le quartier de la Guillotière en chansons. Prolongation exceptionnelle de l’exposition “Place du Pont Production” jusqu’au 14 août.
Pas d'image
Cette année, le musée des Beaux-Arts met l’accent sur les nouvelles technologies et propose un nouveau regard sur l’art. Une quinzaine d’œuvres en haute définition sont maintenant visibles sur son site Internet, accessibles à tous.
Pas d'image
La bibliothèque de la Part-Dieu propose actuellement et jusqu’au 23 août “Trésors”, une présentation de ses archives cachées. Elle réaffirme ainsi l’importance des bibliothèques et du patrimoine, alors que Lyon s’apprête à accueillir le 80e congrès de la Fédération internationale des associations des bibliothécaires et des bibliothèques.
Pythons de la Fournaise
Au programme : cinéma, théâtre, musique, expos et jeux ! Les propositions ne manquent pas, et beaucoup sont gratuites pendant l’été. Lyon Capitale les a listées pour vous.
Ingres François Ier Vinci
Plus que quelques jours pour découvrir le style “troubadour”, grâce à la passionnante exposition “L’invention du passé” au musée des Beaux-Arts de Lyon.
Jules et Jim Cauchetier Truffaut
Le photographe Raymond Cauchetier, né en 1920, fait partie de ces chanceux qui ont vécu et documenté le mouvement cinématographique le plus intéressant de l’histoire du XXe siècle : la Nouvelle Vague. Son travail est visible à Lyon jusqu’au 28 juin. Prolongation jusqu’au 26 juillet.

Posts navigation

1 2 3 9 10 11 12 13 14 15 16